emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Égalité professionnelle, un guide pour les petites et moyennes entreprises

 | par 

Égalité professionnelle, un guide pour les petites et moyennes entreprises
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Encore à la traîne s’agissant d’une vraie politique d’égalité professionnelle en interne, les petites et moyennes entreprises disposent aujourd’hui d’un guide pratique.

Coordonné par le laboratoire de l‘égalité, le guide égalité femmes-hommes « Mon entreprise s’engage » à destination des TPE-PME vient de paraître. Disponible en téléchargement sur le site du Ministère du travail et celui du Secrétariat d’Etat au droit des femmes, « ce guide est un outil pratique avec des repères méthodologiques destiné à favoriser la mixité dans les petites entreprises » assure la Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP). Un manuel en somme issu d’un constat : au 15 décembre 2016, si 43,6% des entreprises sont couvertes par un accord ou un plan d’action sur l’égalité professionnelle, c’est le cas de seulement 38% des entreprises de 50 à 299 salariés.

Des inégalités injustifiées

Ecarts de rémunération, mixité des métiers, accès à la formation et aux évolutions de carrière, comme l’indiquait déjà le rapport de L’Insee paru le 7 mars 2017, des inégalités injustifiées subsistent encore fortement dans le monde du travail. De fait, à diplôme égal, les femmes gardent 30% de chance en moins d’accéder à un emploi cadre que les hommes. L’évolution vers l’égalité est encore freinée par les stéréotypes de genre. Or si les grands groupes ont pour la plupart conclu des accords relatifs à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, les entreprises de 50 salariés et plus sont encore à la traîne. Les raisons invoquées sont à peu près toujours les mêmes ; manque de temps, pas de ressources financières et humaines suffisantes pour s’en occuper, l’égalité n’est pas un enjeu stratégique ! « Les TPE se disent qu’elles n’ont pas les compétences en interne pour mettre en place une vraie démarche. Elles ne prennent surtout pas le temps de s’y pencher. Ce guide est fait pour cela, les éveiller à ce sujet » explique Aline Crépin, animatrice de la commission nationale de l’Association nationale des directeurs de ressources humaines (ANDRH) « Egalité professionnelle et diversité » qui a largement participé à son élaboration et qui diffusera le guide auprès de ses 5000 adhérents.

Un outil pour agir

Le guide s’est aussi constitué grâce au retour de partenaires comme l’Union des entreprises de proximité (U2P) et la confédération des petites et moyennes entreprises (CPME). Le résultat est un document simple et surtout très explicatif pour susciter l’envie de s’engager.  « Nous avons choisi de débuter ce guide non par les obligations légales mais par des arguments pratiques. Ce document est un instrument concret et non doctrinaire » confirme la DGEFP. De fait, organisé en séquences, celui-ci offre une lecture non chronologique. Il propose une définition de l’égalité professionnelle dans l’entreprise, avance des arguments forts comme le lien entre mixité et performance tout en distillant au passage des raisons plus légales ; la démarche égalité d’une entreprise ne conditionne-t-elle pas désormais l’accès aux marchés publics pour les entreprises de plus de 50 salariés ?
Le document amène également les dirigeants à s’interroger sur leur pratique. Une boite à outils leur est proposée à la fois pour diagnostiquer de ce qui se passe dans leur entreprise mais aussi pour mettre en place une démarche concertée. Car si les ressources humaines peuvent se saisir du sujet, il faut avant tout un engagement de la direction. « C’est aux chefs d’entreprise de pousser cette thématique, ensuite, la personne en charge du personnel pourra proposer des actions concrètes. Cela peut être pour commencer de s’assurer que les rémunérations sont équivalentes ou de se contraindre à avoir une short-list mixte au niveau des recrutements» avance Aline Crépin. Ne reste plus aux TPE et PME qu’à se saisir sérieusement du sujet !
 

http://travail-emploi.gouv.fr/ministere/documentation-et-publications-officielles/guides-pratiques/guide-egapro-tpepme

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

[Publi-rédactionnel] “Chez MODIS, nous sommes convaincus que de la différence de chacun naît la réussite de tous ! ”

[Publi-rédactionnel] “Chez MODIS, nous sommes convaincus que de la différence de chacun naît la réussite de tous ! ”

Trop d’heures sup’ ne vous vaudra pas une promotion

Trop d’heures sup’ ne vous vaudra pas une promotion

J’ai décidé d’être heureux au travail!

J’ai décidé d’être heureux au travail!

Ni hérisson, ni paillasson!

Ni hérisson, ni paillasson!

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

5612 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X