emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Emploi dans l’hôtellerie-restauration : les plus grands nombres de projets de recrutements

 | par Christine CATHIARD

Emploi dans l’hôtellerie-restauration : les plus grands nombres de projets de recrutements
Il représente le 3ème secteur le plus pourvoyeur d’emplois pour ces jeunes (derrière les secteurs du Commerce / Réparations et de l’Industrie)
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Et il y a plusieurs raisons à cela, comme le montrent les chiffres de l'INSEE, nous allons vous expliquer pourquoi c'est un vivier d'emploi à ne pas négliger...dans le secteur de la cuisine-hôtellerie-restauration.

En croisant plusieurs sources (INSEE, Analyse Eurogroup Consulting , et données Pôle emploi), il apparaît que :
Entre 1993 à 2009, l’emploi dans la restauration a progressé plus vite que les autres secteurs (+ 78% vs. +21%)
Il y a eu une croissance du nombre d’établissements Entre 1980 et 2000, et le secteur représentait 11% de l’ensemble des créations d’emplois ! (soit 270 000 emplois, salariés et non salariés, à temps complet et à temps partiel)
 

Le plus grand nombre de projets de recrutements

 
C'est l'enquête BMO « Besoins en main-d'œuvre » de Pôle Emploi qui le dit , « parmi les 15 métiers présentant le plus grand nombre de projets de recrutement, 2 postes sont issus du secteur restauration (même si 65% de ces recrutements sont liés à une activité saisonnière) : 
Serveurs de café-restaurant : 62 777 personnes à recruter
-Cuisiniers : 28 849 personnes à recruter 
« La restauration représente une manne d’emplois importante, qui devrait en outre profiter ces prochaines années d’un probable effet de « rattrapage » du nombre de repas pris hors domicile par rapport aux pays voisins : à date, seul 1 repas sur 7 en France, contre 1 sur 4 en Italie ou 1 sur 3 au Royaume-Uni4 »
 

Des emplois accessibles à tous

 
Toutes ces données sont d'autant plus signifiantes qu’il s’agit d’emplois non délocalisables et accessibles au plus grand nombre, que vous soyez non diplômés ou détenteurs d'un CAP ou d'un bac+4, tous les métiers sont possibles...Notamment chez les 15-24 ans, la filière est le 6ème pourvoyeur d'emplois en France alors que le taux de chômage pour cette tranche d'âge est de 23% en France.
 
Essentiellement il est vrai le secteur embauche plus de jeunes non qualifiés, touchés de plein fouet par le chômage : « alors que le secteur représente 6% de la population active française, il recrute 12% des jeunes actifs sortis depuis moins de quatre ans de leur formation initiale, et munis d’un brevet, d’un CEP ou sans diplôme. » nous dit l'INSEE. Ainsi, il recrute 12% des jeunes actifs sortis depuis « moins de quatre ans de leur formation initiale, et munis d’un brevet, d’un CEP ou sans diplôme. » Il représente le 3ème secteur le plus pourvoyeur d’emplois pour ces jeunes (derrière les secteurs du Commerce / Réparations et de l’Industrie) 
 

Qui sont les jeunes travaillant dans le secteur "cuisine hotellerie restauration" ?

 
En 2007, 21% de ces jeunes étaient sans diplôme ou détenteurs d’un brevet des collèges, contre 13% pour l’ensemble des secteurs. Près de la moitié de ces jeunes n'avaient jamais travaillé auparavant mais cette filière s’est « organisée pour favoriser l’ascension sociale : proposition de formations diplômantes via le dispositif VAE (Validation des Acquis de l’Expérience), promotion interne, mobilité à l’international, création ou reprise d’un établissement sont courants parmi les employés du secteur. La filière doit faire face à un déficit d’image et d’attractivité : la dureté perçue du travail, la tendance à assimiler service à « servitude », combinés à une grille de salaire moyen perçue insuffisante, bien que le salaire minima soit supérieur au SMIC hors restauration rapide, expliquent en partie les 50 000 emplois constamment non pourvus. »
 
(Source : L’hôtellerie, la restauration et les cafés, un secteur très spécifique en termes d’emploi et de rémunération, INSEE Première, Mars 2003 2 : Source : Données Pôle Emploi. Restauration commerciale : restauration traditionnelle, restauration rapide, cafétérias et autres libres-services, services de traiteurs, débits de boissons 3 : Source : Rapport d’étude, Insertion des jeunes dans l’hôtellerie restauration, OPCA Fafih, 2010 (données 2007) 4 : Source : Données INSEE. Analyse Eurogroup Consulting)
 

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Ces métiers du futur les plus plébiscités

Ces métiers du futur les plus plébiscités

Bâtiment : l’intelligence artificielle va-t-elle remplacer l’homme ?

Bâtiment : l’intelligence artificielle va-t-elle remplacer l’homme ?

Des milliers d’entreprises de BTP cherchent leurs nouveaux dirigeants !

Des milliers d’entreprises de BTP cherchent leurs nouveaux dirigeants !

Des outils innovants pour embaucher chez Lhotellier

Des outils innovants pour embaucher chez Lhotellier

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

132 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X