emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Travailler dans l'industrie

Emploi dans les territoires : clusters, entreprises et collectivités, le ticket gagnant !

 | par Christine CATHIARD

Emploi dans les territoires : clusters, entreprises et collectivités, le ticket gagnant !
92% des clusters ont « remonté » les besoins des entreprises auprès des institutions publiques.
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

A l’occasion du forum France FILEX 2020, France Clusters a dévoilé les résultats d’une enquête online menée du 9 au 15 novembre 2020 auprès des 20 000 entreprises affiliées à 70 clusters adhérents.

Portés activement depuis plus de 20 ans par des politiques publiques volontaristes, les clusters d’entreprises fonctionnent selon un contrat multipartite associant entreprises, élus territoriaux, organismes de formation, salariés et demandeurs d’emplois.
Ils sont présents partout en France, concernent près d’1 million emploi, couvrent tous les secteurs de l’économie depuis l’alimentation jusque l’aéronautique en passant par le service à domicile ou la cosmétique.
 

Préserver l’emploi dans les territoires

 
L’objectif de l'enquête initiée par France Clusters consistait à les faire s’exprimer sur la crise économique actuelle, ses conséquences pour leurs entreprises membres, les modifications générées en matière d’innovation, d’organisation, de recrutement. L’enjeu étant de comprendre si travailler en « collectif » permettait de mieux préserver l’emploi sur les territoires.
 
Les résultats sont sans ambiguïté : OUI le travail inter-entreprises adossé sur un territoire qui joue le jeu du soutien et de la coopération permet de mieux résister à la crise.
 
Soutenues par leur cluster, les entreprises sont mieux armées pour résister à la crise 
65% ne rencontrent pas de réelles difficultés
97 % estiment très faible le risque de dépôt de bilan
90% estiment que la crise a créé des opportunités : produits et services liés directement au COVID (production de masques, de gel, de produits de désinfection, de test PCR d’équipements sanitaires), innovations favorisant l’activité commerciale
73,7% des entreprises se sont ouvertes à de nouveaux marchés
 
 

Relocalisation des commandes

 
Au-delà des opportunités immédiates que ces entreprises ont pu saisir, se dessinent des opportunités sur le moyen et long terme
 
36% des répondants pense que la crise et l’intérêt du MadeInFrance générera une opportunité de relocalisation des commandes. C’est l’avis des secteurs agro-alimentaire, santé, pharmacie et dispositifs médicaux, textile, packaging, géothermie, conditionnement… des exemples concrets émergent d’ores et déjà dans le secteur de la Silver Economie (innovations pour améliorer le quotidien des seniors// Silver Valley) automobile (transformation d’usine// ID4Car) santé (reconversion d’entreprises du numériques vers la santé //Eurobiomed) ….
 

Les clusters : trait d’union entre entreprises et institutions publiques

 
Les clusters relaient efficacement les aides de l’Etat sur les territoires : 74% d’entre eux ont été sollicités par leurs entreprises membres pour connaitre les dispositifs publics existants.
 
Assistance à maitrise d’ouvrage, aide à candidater à des appels à manifestation d’intérêt ou à des appels à projets, aide à la certification qualité, 72% des clusters ont prêté main forte à leurs entreprises. Parallèlement à ce travail « descendant » forts de leur connaissance fine du tissu économique local, et de leur capacité à générer rapidement des actions collectives de coopération, 92% des clusters ont « remonté » les besoins des entreprises auprès des institutions publiques.
 
Pour Xavier Roy, directeur de France Clusters « Le ticket cluster/ entreprises/collectivités est un ticket gagnant et son rôle sera déterminant dans la relance de l’économie. L’appui inconditionnel que les pouvoirs publics ont toujours manifesté aux clusters d’entreprises doit se faire plus important encore. Leur financement aujourd’hui partagé entre l’Etat et la Région définitivement clarifié. Un meilleur appui permettrait de répondre au besoin d’animation des réseaux en triplant les managers de cluster, ingénieurs territoriaux d’intelligence collective. Enfin, le collectif étant un atout de performance économique important pour les entreprises il serait bon d’accélérer le phénomène de regroupement et d’adhésion. 80.000 entreprises « clustérisées » c’est bien mais c’est encore peu comparé aux 3 millions d’entreprises existantes. Défiscaliser les cotisations des entreprises adhérentes à des cluster serait un atout pour encourager davantage d’entreprises à s’impliquer dans les clusters et pour doter les clusters d’une assise financière plus stable et pérenne d’autre part »
 
 
 
 
 
 
 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Le gestionnaire de patrimoine, expert de la protection financière sur-mesure

Le gestionnaire de patrimoine, expert de la protection financière sur-mesure

La transformation de l’entreprise, clé d’une réussite en 2021

La transformation de l’entreprise, clé d’une réussite en 2021

Les accélérateurs comme soutien au déploiement des start-up

Les accélérateurs comme soutien au déploiement des start-up

Start up dans le BTP : s’adapter face à la crise

Start up dans le BTP : s’adapter face à la crise

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

469 offres d’emploi en ligne

Fermer X