emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Travailler dans l'industrie

Emploi : dois-je m’inquiéter après 45 ans ?

 | par Christine CATHIARD

Emploi : dois-je m’inquiéter après 45 ans ?
Un senior est une personne âgée de 45 ans et plus selon la terminologie du monde du travail
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

En tout cas, la plupart d’entre nous s’estiment discriminés après cet âge, selon une étude (The Workforce View in Europe 2019) réalisée auprès de 10 000 actifs.

C’est un article du Monde qui le dit : « C’est un paradoxe du marché du travail français : alors que les actifs sont appelés à travailler de plus en plus longtemps, les 55-64 ans ont un taux d’emploi inférieur à la moyenne de l’Union européenne. » Un constat corroboré par cette étude. Et ce dès 45 ans.

L’âge premier facteur discriminant

Plus d’un tiers (36%) des 45 ans et plus s’estiment discriminés à l’embauche et l’enquête révèle que l’âge serait le premier facteur discriminant, avant le genre, le cursus, le parcours, l’apparence, l’origine ethnique et la religion.

L’apparence et le genre seraient les seconds facteurs discriminants à égalité ou presque (19 et 20%). Et pour 14% des interrogés, l’âge « est aussi discriminant que l’apparence ».

Informatique et art : les plus touchés ?

Certains salariés semblent plus touchés que d’autres au niveau des secteurs d’activité. Dans le secteur IT, où 47% des personnes se sentent discriminés, 12% l’auraient été à cause de leur apparence. Idem dans le secteur culturel où 46% se sentent discriminés à l’embauche, mais cette fois à cause de leur origine ethnique ou de leur genre.

Et en Europe, c’est partout pareil ?

Ce sont les Britanniques qui se sont senti les plus discriminés (38%) suivis par les Français (35%) puis les Italiens (34%). Par contre, seuls 18% des Néerlandais déclarent avoir été victimes de discrimination au travail ou à l’embauche.

Un constat encourageant : ce chiffre est à la baisse. Une baisse de 4% de la moyenne européenne par rapport à l’année précédente (2018).

Cinq générations travaillent ensemble

L’étude réalisé par ADP (Always designing for people) est commentée à travers son président, Carlos Fontelas De Carvalho : "Avec l’allongement de la durée de vie et le recul de l’âge de la  retraite, nous voyons pour la première fois 5 générations travailler côte à côte dans nos entreprises. Pour les employeurs, c’est  une opportunité fantastique de tirer parti des compétences de toutes les classes d’âge et un vrai défi de gestion du capital humain de les faire travailler ensemble de la façon la plus efficiente possible. "

C’est quoi un senior ?

Un senior est une personne âgée de 45 ans et plus selon la terminologie du monde du travail. Ils sont les mal aimés des entreprises et des recruteurs. Trop chers ? Trop vieux ? Trop fatigués ? Peu malléables ? Corinne M. raconte « Tout se passait bien, j’avais un rendez-vous avec un recruteur…jusqu’à ce que j’annonce mon âge (56 ans), et là, la conversation a tourné court ».

Que disent les statistiques ?

Le taux d’emploi des 55-64 ans s’établit à 51,3 % en 2017 en France. Il s’agit d’un niveau inférieur à celui de la moyenne de l’Union européenne (UE), (il est de 57,1 %).

Pour les personnes âgées de  60 à 64 ans, le « décrochage » français est encore plus net : 29,4 % contre 42,5 %. A noter que le taux d’emploi est environ deux fois plus élevé en Allemagne, en Estonie, au Danemark, en Estonie, au Pays-Bas… Il dépasse même les 60 % en Suède (68 %), en Norvège (66 %) ou en Suisse (61 %)… et atteint 82 % en Islande.

« En France, seul le secteur de l’automobile a fait de réels efforts pour adapter les postes au vieillissement des salariés », estime Marc Raynaud, président fondateur de l’Observatoire du management intergénérationnel (OMIG), cité par Le Monde.

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

6 entreprises sur dix envisagent de recruter

6 entreprises sur dix envisagent de recruter

Mon mari est muté à Cherbourg !

Mon mari est muté à Cherbourg !

Mon mari est muté à Saint Etienne !

Mon mari est muté à Saint Etienne !

Ecart salarial hommes femmes : l’écart expliqué et…l’inexpliquable

Ecart salarial hommes femmes : l’écart expliqué et…l’inexpliquable

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

516 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X