emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Travailler dans l'industrie

Emploi et handicap : qu’en pensent les premiers concernés ?

 | par Laure Martin

Emploi et handicap : qu’en pensent les premiers concernés ?
Pour 70 % d’entre eux, les valeurs de l’entreprise et sa réputation peuvent influencer leur décision de candidater ou non à un poste.
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

L’agence TMP Worldwide est allée à la rencontre des travailleurs handicapés de niveau bac +2 à bac+5 afin de connaître leur point de vue concernant l’emploi des personnes en situation de handicap en France. 

Comme n’importe quel candidat, les travailleurs handicapés recherchent avant tout des informations sur le poste (intérêt, missions), sur la taille de l’entreprise (taille, secteur d’activité), sur l’avis des collaborateurs. Pour 70 % d’entre eux, les valeurs de l’entreprise et sa réputation peuvent influencer leur décision de candidater ou non à un poste.

 

Les travailleurs handicapés ont d’ailleurs des attentes spécifiques sur les conditions de travail et sur la politique des ressources humaines adaptée à leurs besoins. Accessibilité du poste, accompagnement, Responsabilité sociétale des entreprises (RSE), télétravail, sont autant de critères qui vont les guider dans leur choix. Pour 44 % des personnes interrogées, la qualification « handi-accueillante » est un critère de recherche à part entière.

 

Un paradoxe est à noter : 41 % d’entre eux conseilleraient spontanément aux DRH d’être recrutés et considérés comme tout le monde alors que 41 % ont demandé la Reconnaissance qualité de travailleur handicapé (RQTH) pour faciliter leur recherche  d’emploi et avoir la priorité sur les autres candidats.

 

Pour 87 % des répondants, il est nécessaire de faire des campagnes de recrutement spécifiques aux personnes en situation de handicap. Pour 62 % d’entre eux, des campagnes adaptées leur permettent de changer leur perception de l’entreprise. Quelles soient sur les salons de recrutement, les sites web ou encore sur les réseaux sociaux, cela donne une image rassurante de l’entreprise et constitue une vitrine de valeurs sociales.

 

Recherche d’emplois


Les personnes en situation de handicap recherchent spontanément un emploi sur les jobboards généralistes. Ensuite, ils réalisent leur recherche sur les sites d’emploi spécialisés dans le handicap, auprès de leur réseau professionnel et personnel et enfin sur les sites d’entreprises. 59 % d’entre eux passent par des structures spécialisées (Cap emploi, l'Association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées) pour se mettre en relation avec des entreprises. Même si 44 % estiment ne pas recevoir l’aide attendue, 21 % conseillent aux DRH de poursuivre un dialogue avec ces organismes.

 

64% des répondants jugent utile les campagnes spécifiques qu’ils ont vues. Toutefois, les personnes en situation de handicap ont un regard aiguisé et critique vis-à-vis des actions menées par les RH. Elles veulent plus de sincérité et des preuves que l’entreprise applique bien ce qu’elle communique. Quatre personnes en situation de handicap sur dix estiment le message inadapté, et sept sur dix que le monde des entreprises ne comprend pas les attentes et besoins professionnels des personnes en situation de handicap. D’ailleurs, 38% des sondés déclarent n’avoir rien retenu des campagnes spécifiques qu’ils ont vues.

 

L’enquête démontre que l’humour serait une piste à explorer davantage dans les campagnes de communication, qu’il permettrait de dédramatiser le handicap et de faciliter le dialogue. Néanmoins, elle recommande d’être réalisée en coopération avec des associations ou des personnes en situation de handicap. Les handicaps étant très différents, il est nécessaire de travailler une communication propre à chaque entreprise, comme pour une campagne de communication de recrutement traditionnelle. Selon les sondés, la communication de recrutement ne suffit pas, il faudrait aussi poursuivre les efforts de communication interne et de formation, notamment auprès des équipes RH et des managers qui doivent apprendre à mieux les encadrer.
 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Et si « la vie d’après » était dans le Cantal ?

Et si « la vie d’après » était dans le Cantal ?

Les Français inquiets quant à l’avenir de leur pouvoir d’achat

Les Français inquiets quant à l’avenir de leur pouvoir d’achat

L’image-prix et l’image-promo des grandes enseignes à leur plus haut niveau

L’image-prix et l’image-promo des grandes enseignes à leur plus haut niveau

Consommation en avril : plus de jouets et de surgelés, moins de textile

Consommation en avril : plus de jouets et de surgelés, moins de textile

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

414 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X