emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Encore très peu de femmes parmi les élèves-ingénieurs

 | par Gwenole Guiomard

Encore très peu de femmes parmi les élèves-ingénieurs
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Sur les 107 921 élèves ingénieurs en France, 29 036 étaient des femmes à la rentrée 2008. La profession d’ingénieur est donc encore fortement masculine. Même si cette dernière se soigne : le taux de femmes dans les écoles a augmenté de 7 % en trois ans.

 

Le mythe de l’ingénieur masculin a encore de beaux jours devant lui. Malgré de nombreuses campagnes, le taux de femmes parmi les élèves ingénieurs est toujours faible. A la rentrée 2008, selon une étude de la conférence des… directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (CDEFI), l’effectif de filles élèves ingénieurs était de 29 036 sur un nombre total d’élèves de 107 921. Soit un taux de féminisation atteignant les 25,9 %.

Ce taux est en constante augmentation depuis 20 ans. Mais la progression est faible. Elle est de 7 % depuis 2006. Reste que la féminisation des ingénieurs est encore à réaliser. Ainsi, le taux d’ingénieures en activité est aujourd’hui de 17 %. Cela signifie que le nombre de femmes dans ces métiers évolue très lentement.

 

Les régions les moins féminisées

 

De plus, l’étude de la CDEFI montre que les écoles les plus prestigieuses sont les moins féminisés. Ainsi, les écoles de type Ensam scolarisent 14 % d’élèves femmes contre 30 % dans les INP (Institut national polytechnique). De même, les académies les plus prestigieuses comme celle de l’Ile-de-France concentrant les meilleures écoles (Polytechnique, Centrale Paris, Mines Paris, Ponts et chaussées, Ensam Paris, ou Télécom Paris…) sont les régions qui sont les moins féminisées (Créteil compte 15 % de femmes dans ses élèves-ingénieurs,   Versailles 21 %, Paris 23 %) alors que la moyenne est à 25, 9 % et que l’académie de Montpellier affiche un taux de 44 % de femmes parmi les élèves-ingénieurs. A noter aussi que le taux d’ingénieurs femmes de moins de 30 ans est de 27 % et de 8 % pour les ingénieures ayant de 50 à 60 ans. Enfin, 55 % des femmes ingénieurs ont un conjoint ingénieur diplômé.

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

5367 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X