emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa L'echo tourisique Neo restauration Le Moniteur

Faire un CV simple pour attirer les recruteurs

 | par 

Faire un CV simple pour attirer les recruteurs
Thomas Welsch, auteur de « Recherche d’emploi, Oubliez les méthodes de papa ! ».
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Pour rédiger un bon CV, il faut le préparer en amont. Il est aussi essentiel de proposer aux employeurs un curriculum des plus traditionnels. Les recruteurs sont gens pressés. Ils doivent trouver toujours à la même place les informations essentielles qu’ils recherchent.

 

A l’heure de l’internet, des réseaux sociaux, des vidéos et des candidatures 3.0, le CV, lui, n’évolue pas. « Il faut faire simple, conseille la journaliste et auteure de nombreux guides sur le CV Dominique Perez. Quand on écoute les recruteurs, la simplicité est toujours plébiscitée… ». Bref, le CV vidéo, animé, sur plusieurs pages ou par compétences est à proscrire. « Il n’y a rien de nouveau sous le soleil, confirme Hélène Laffon, consultante en mobilité pour l’Apec Paris La défense. Le CV demeure un outil de communication avec un titre, une accroche et la mise en avant de réalisations probantes. Le seul changement tient aux réseaux sociaux. Ces denriers servent avant tout à recueillir des informations ».

 

« En dix secondes »

Il faudra donc rester classique et choisir une mise en page simple avec le logiciel word, choisir un titre explicite consistant à l’emploi recherché et donner de l’importance à chaque expérience acquise. « En dix secondes, poursuit Gilles Payet, auteur de l’ouvrage « Un CV qui fonctionne », Prat édition et animateur du blog questionsdemploi.fr, le recruteur doit comprendre immédiatement l’offre de service du candidat. Ce dernier doit aussi personnaliser son CV. Je reçois plus de 100 CV par semaine. 95 % sont standards. C’est une erreur fondamentale ». En effet, un CV non adapté à sa cible risque de finir à la poubelle. Il faut donc prévoir un titre, des mots clés sur ses compétences et ses expertises. Le tout adapté à l’employeur visé. Ce dernier doit comprendre très rapidement que le candidat est l’homme ou la femme de la situation.

 

« Il faut, enfin, être proactive »

Ce travail de mise en avant de ses compétences et de ses qualités selon un poste prend du temps. Il faudra, au moins, compter 30 minutes sur une annonce donnée pour analyser les besoins de l’entreprise. Cela permettra de personnaliser son CV et de le ciseler en fonction de son interlocuteur.

« Il faut, enfin, être proactif, conclut Thomas Welsch, auteur de « Recherche d’emploi, Oubliez les méthodes de papa ! ». Et savoir solliciter les personnes intéressantes, se vendre, se faire connaître sur le marché. C’est la vraie nouveauté du moment. Il faut utiliser tous les canaux mis à disposition qu’ils soient réels (salons, soirées, forums, rencontres professionnelles) ou virtuels (réseaux sociaux). Ce ne sont pas des outils miraculeux mais cela permet de se rendre incontournable dans un monde professionnel donné ». Et de fournir alors aux recruteurs charmés un CV des plus classiques.

« Un super candidat doit cibler son recruteur »

Nathalie Olivier, auteur du « Guide du super candidat», est « sculptrice de compétences », formatrice et consultante RH.

« Un super candidat – il peut alors rédiger un super CV - doit cibler son recruteur. Pour cela, un intensif travail de réflexion est à mener en amont. Je propose ainsi de rédiger une grille de compétences. Le candidat y indiquera, avant de rédiger son CV, ces compétences, ce que l’on recherche, ce qui est négociable de ce qui ne l’est pas, ses valeurs, celles de l’entreprise recherchée, sa taille, son secteur. Il faut alors mettre en avant ce que l’on peut apporter à une entreprise, ses motivations, les raisons que l’on choisit cette entreprise plutôt qu’une autre. Un candidat excelle quand il est convaincu de ce qu’il peut apporter à un employeur. Expliquer à un recruteur que l’on est organisé n’a pas d’utilité. Il faut donner des exemples. Et pour cela, il faut avoir dressé une série d’arguments en amont. Cela permet, enfin, de faire preuve d’enthousiasme. On peut alors envoyer peu de CV à peu d’entreprises triées sur le volet. Mais ensuite, il ne faudra pas les lâcher et leur montrer que l’on veut travailler chez elles. L’enthousiasme est contagieux. Et c’est un élément très différenciant ».

 

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Les 7 erreurs à éviter lors d’un entretien d’embauche

Les 7 erreurs à éviter lors d’un entretien d’embauche

Se faire chasser sur les réseaux sociaux

Se faire chasser sur les réseaux sociaux

Job dating : 7 minutes pour convaincre

Job dating : 7 minutes pour convaincre

Les secteurs qui recrutent le plus de cadres

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

6367 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X