emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Faut-il taire ou exprimer un désaccord avec son chef ?

 | par Rédaction L'Usine Nouvelle

Faut-il taire ou exprimer un désaccord avec son chef ?
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Pour Eva Croizer, directrice associée de Michel Garnier et associés, cette situation (voir ci-dessous) fait référence à l'enfance du salarié : « Quelqu'un qui préfère garder une relation peu qualitative que prendre le risque de la rupture a souvent été un enfant soumis qui ne disait rien. Alors que celui qui a eu la certitude d'être aimé quoi qu'il arrive s'affirme comme adulte responsable. »
Il va éprouver de la frustration : « Il y a une non-reconnaissance de la valeur qu'il a, de celle qu'il donne à sa parole. En outre, il n'est pas dans une situation vraie avec son patron. Or, dans une relation professionnelle, pour éviter les malentendus et les incompréhensions, on doit se dire les choses. »
Son patron va y perdre : « Il y gagne en confort, dans l'illusion d'être dans le vrai et d'être craint. Mais il ne grandit pas et n'exploite qu'un pourcentage réduit de ce collaborateur. Il devrait, au contraire, lui montrer qu'en exprimant un désaccord, celui-ci ne se mettrait pas en péril. »
Se confier à ses collègues n'est pas très constructif : « Déverser le trop-plein repose sur l'idée que seul on n'est rien, mais qu'à plusieurs, on est plus fort. Cela peut être un palliatif, mais les effets en seront plus pervers vis-à-vis du patron qu'autre chose. »

 

Conclusion

« La nouvelle génération de cadres est moins dans l'acceptation de l'autorité quoi qu'il arrive, reprend Eva Croizer. Comme ils ont une assurance de leur valeur personnelle non conditionnée par le regard de l'autre, ces jeunes sont plus libres dans leur expression face à la hiérarchie. »

 

Comment ça se passe chez Balaton

Jeudi, plateau des commerciaux
« Ah, non ! Cette fois, je vais vraiment péter un câble ! J'en ai plus que ras-le-bol ! »
Tous les commerciaux de Balaton levèrent les yeux vers Stéphane Bertier, leur collègue en charge du service après-vente. Sans quitter son écran d'ordinateur du regard, il continuait à pester.
« Heureusement que c'est bientôt les vacances ! Sinon.... »
Xavier Fournier se rapprocha du bureau de Bertier :
« Sinon, quoi... Qu'est-ce qui se passe ?
- C'est Lambert, il me fait encore un coup... Il a répondu à une réclamation client sans m'en parler... Et moi, quand j'envoie un mail pour dire que je leur donnerai une réponse dans les trois jours, je passe pour un imbécile, évidemment !
- Il t'a fait ça ?
- Ouais, et ce n'est pas la première fois ! »
Bérangère s'était, à son tour, levée de sa chaise et se mêlait de la conversation :
« Ah, ça ne m'étonne pas ! C'est bien de Lambert de faire ça ! Moi aussi, il me fait des coups pendables... Rappelle-toi cette fois où... »
Resté à son bureau, Arnaud Du Lac essayait de se concentrer sur le document qu'il lisait. Il ne voulait surtout pas se mêler de la conversation de ses collègues. Ces récriminations permanentes l'exaspéraient.
« Non, mais c'est vrai, c'est insensé... Si, nous, on se permettait des trucs comme ça...
- Ouais, de toute façon, Lambert nous traite comme des gamins... »
S'apercevant que Du Lac n'avait rien dit, Bertier se tourna vers lui :
« Et, toi, Arnaud, t'en penses quoi ?
- J'en pense que, si tu as un problème avec Lambert, c'est avec lui que tu dois en parler... »
Les propos de Du Lac jetèrent un froid. Après quelques secondes de blanc, Bertier rétorqua :
« C'est facile pour toi de dire ça... Toi, il t'écoute... Nous, c'est une autre affaire... »
Du Lac haussa les épaules :
« Bof, il suffit de se lancer... Et, puis, il vaut mieux dire les choses plutôt que ruminer dans son coin... En plus, ça défoule... »
Un peu vexé, Bertier retourna à son bureau :
« Ouais, ben, je vais ruminer ça pendant la trêve de Noël. Et je lui parlerai à la rentrée... »
 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

8912 offres d’emploi en ligne

Fermer X