emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Il y a du travail dans l’industrie !

 | par Nathalie Perrier

Il y a du travail dans l’industrie !
Factory Engineer Operating Hydraulic Tube Bender
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Le nombre d’offres d’emploi explose. Pourtant, l’industrie est aujourd’hui un des secteurs les plus en tensions. Les entreprises, en dépit de leurs efforts, ont beaucoup de peine à recruter. 

Le chômage reste à un niveau élevé. Pourtant, entre juillet et septembre, 241 500 offres d’emploi, dont 75 % en CDI, ont été mises en ligne par RegionsJob, soit une hausse de 19 % par rapport à la même période de 2018. Problème : toutes n’ont pas été, loin de là, pourvues et certains secteurs n’arrivent toujours pas à recruter. En première ligne des métiers en tension ? L’industrie, qui souffre d’une image d’Epinal à la Zola qui n’a plus lieu d’être.
 
Car si elle a été longtemps en perte de vitesse, l’industrie tricolore a repris des couleurs et se porte aujourd’hui bien. Récemment, alors qu’elle saluait le bilan de la majorité à mi-mandat, Sibeth Ndiaye, la porte-parole du gouvernement, expliquait que « depuis deux ans et demi, la France a fait ce qu'elle n'avait jamais fait depuis une dizaine d'années : récréer de l'emploi industriel ». 
 
De fait, si l’emploi industriel n’a cessé de chuter pendant plus de 15 ans, ce n’est plus le cas. Le nombre de salariés augmente à nouveau et le secteur a « des milliers d’emplois » à pourvoir, affirme le ministre de l’Économie. Problème : les vocations ne suivent pas… Et tous les acteurs s’accordent à le dire, le recrutement est devenu un vrai casse-tête pour les entreprises industrielles. Seuls 16 % des jeunes de 18 à 24 ans souhaitent commencer une carrière dans l’industrie, déplore le ministère de l’économie. 
 

Du travail à tous postes et partout en France 

 
Les chiffres sont vertigineux. En dépit des multiples campagnes de promotion des métiers de l’industrie, pas moins de 250 000 emplois ne sont aujourd’hui pas pourvus en France ! Dans la seule industrie mécanique, 50 000 emplois sont actuellement non pourvus faute de candidats. Le secteur de la chaudronnerie connaît également des tensions en matière d’emploi. Idem dans l’automobile… 
 
Aucune région n’est épargnée. En Bretagne, par exemple, où les chefs d’entreprise envisagent de recruter 17 000 personnes cette année, 60 % d'offres sont très difficiles à pourvoir, selon l’Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM). Même constat en Provence-Alpes-Côtes d’Azur, en Aquitaine, etc.
 
Les besoins sont criants à tous les niveaux de qualification et dans tous les domaines de l’industrie : le secteur manque d'opérateurs, de techniciens mais aussi d'ingénieurs. Les métiers les plus en tension ? Régleurs, chaudronniers, tôliers, serruriers, métalliers, forgerons, carrossiers automobiles ou encore des dessinateurs en électricité et en électronique. 
 
Pour pourvoir aux 250 000 recrutements annuels prévus d'ici 2022, l'industrie dans son ensemble forme chaque année des dizaines de milliers de jeunes, du CAP au titre d'ingénieur. Pour les séduire, elle multiplie les campagnes de promotion et met en avant les compétences dans les nouvelles technologiques. De quoi séduire enfin les jeunes ?
 
 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

NGE recrute au Forum ESTP

Ingerop recrute au Forum ESTP

Hays recrute au Forum ESTP

Fayat recrute au Forum ESTP

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

668 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X