emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Travailler dans l'industrie

Incertitudes sur l’emploi informatique

 | par Christophe Bys

Incertitudes sur l’emploi informatique
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Le chômage des informaticiens est-il de retour ? Pour certains syndicats de salariés, c'est inéluctable. Mais pas pour les patrons qui prévoit une année 2009 globalement positive.
 L’informatique continuera-t-il à tirer l’emploi cadres en 2009 ? Oui pour le syndicat patronal Syntec Informatique, qui rendait public mercredi 5 novembre, une étude sur le secteur des logiciels et des services en France. L’optimisme de l’organisme professionnel est toutefois mesuré. En effet, il prévoit que « les éditeurs de logiciels seront plus prudents pour 2009 ». Le moteur de la croissance globale ? Les sociétés de services informatiques et de conseil en technologies connaitront une croissance plus soutenue et devraient maintenir un haut niveau de recrutements, sans toutefois atteindre les niveaux observés ces dernières années.
 
Les chiffres en débat
En attendant 2009, les données pour 2008 font l’objet d’un débat. D'un côté, le Syntec Informatique annonce une prévision de taux de chômage des informaticiens passant de 1,8 % en 2007 à 1,7 % en 2008. Le nombre de créations d’emplois en début d’année permettra de maintenir ce faible taux de demandeurs d’emplois. De l'autre, le mouvement pour une union nationale et collégiale des informaticiens (Munci) a diffusé ce même jour un communiqué. Pour cette organisation de salariés, « le chômage des informaticiens est reparti pour la première fois à la hausse depuis septembre 2008 ». D’après les calculs du syndicat, le nombre de demandeurs d’emplois serait passé de 19 297 fin août 2008 à 19 508 à la fin du mois de septembre. L’organisation s’inquiète de l’évolution à venir, rappelant le précédent du début des années 2000.
 
Côté salaires, le Syntec prévoit une certaine modération salariale en 2009. Le ralentissement de la croissance et les pressions sur les prix expliquerait ce mouvement. Ainsi que la baisse prévue du turnover.
 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

1303 offres d’emploi en ligne

Fermer X