emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Ingénieur en fabrication additive : un métier demandé

 | par Laure Martin

Ingénieur en fabrication additive : un métier demandé
Power grid , smart city energy , electric Energy Distribution chain industry technology concept. 3D rendering of building and blur city bokeh background.
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

L’Apec et le Campus d’enseignement supérieur et de formation professionnelle (CESI) ont publié le troisième volet de leur revue de tendances, un observatoire qui vise à mieux comprendre le marché de l'emploi des cadres dans les secteurs de l'industrie, du BTP et de la data afin d'anticiper les tendances à venir. Parmi les métiers d’avenir : ingénieur en fabrication additive. 

L’ingénieur en fabrication additive assure la production, la réalisation et la diffusion des pièces et machines utilisant l’impression 3D. Il peut agir sur les matériaux, les procédés ou les logiciels portant sur cette méthode de fabrication.

 

Activité principale

Son activité principale s’organise autour de la recherche et la gestion de projet. A titre d’exemple, il réalise et pilote des études techniques, rédige le cahier des charges, les protocoles d’essais et les comptes rendus relatifs aux matériaux utilisés. Il doit également appréhender les problématiques liées au design ou à la faisabilité d’un projet et proposer des solutions techniques y répondant.

 

Son rôle consiste également à établir les programmes de production, à construire et suivre les indicateurs d’activités de production, à calculer les gains pouvant être obtenus grâce à la production et à l’optimisation des cadences. Il doit aussi établir et suivre des dossiers d’homologation, de certification ou de brevetabilité et assurer une veille technologique sur les innovations du marché et de ses acteurs (recherche sur le développement des paramètres de fabrication, des matériaux, etc.).

 

Dans le domaine de la production, il dessine et conçoit les pièces et outillages à l’aide de logiciels de CAO, réalise la fabrication de nouveaux produits, de produits pilotes, des prototypes avant industrialisation. Il a la responsabilité de la maintenance des machines, de leur préparation et de leur configuration, jusqu’à leur livraison. Il doit aussi identifier les propriétés chimiques des matériaux à utiliser pour la conception des pièces demandées, réaliser des essais mécaniques, les examens métallographiques, et contrôler des matériaux selon le protocole défini. Sa mission consiste aussi à identifier des non-conformités et réaliser des ajustements techniques mais aussi à décomposer et analyser les différentes étapes du procédé de fabrication pour fiabiliser les process de production.

 

Enfin, l’ingénieur en fabrication additive a des activités commerciales et de conseils. Il accompagne le déploiement d’une offre de services en conception et fabrication additive, participe à la qualification du projet avec le client en définissant ses besoins et assure le suivi des relations commerciales avec le client en réalisant le transfert de technologie.

 

Evolution et compétences

L’ingénieur en fabrication additive peut avoir précédemment exercé le métier d’ingénieur matériaux ou d’ingénieur mécanique. Il pourra par la suite devenir responsable de production.

 

Mais pour exercer ce métier, des compétences techniques lui sont demandées. Tout d’abord dans le domaine de l’ingénierie informatique : il doit avoir une bonne maîtrise du Pack Office, connaître et savoir utiliser un ou plusieurs langages de programmation informatique (Python, C, C++, etc.).

 

Dans le domaine de l’informatique industrielle, il va lui être demandé de connaître un logiciel et ou des méthodes de gestion de projet (Trello, Gantt, etc.), savoir utiliser des logiciels de CAO et de modélisation (Solidworks, Catia, Autodesk, etc.), maîtriser les logiciels de fabrication additive et de traitement des données numériques (Netfabb, Magics, etc.).

 

Dans le domaine de la conception, de la mécanique et des matériaux, il doit avoir une très bonne connaissance en science des matériaux et des lois des comportements mécaniques (thermomécanique, mécanique des fluides, etc.). Des notions en calcul dimensionnel, en calcul de structures et en calcul par éléments finis sont un sérieux avantage. Il doit également connaître les techniques d’usinage et règle de sécurité des machines.

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Le BTP et les TP peinent toujours à recruter

Le BTP et les TP peinent toujours à recruter

Intérim : Alphyr devient MisterTemp’ group

Intérim : Alphyr devient MisterTemp’ group

SEEPH 2019 : TOUS DIFFERENTS, TOUS COMPETENTS !

SEEPH 2019 : TOUS DIFFERENTS, TOUS COMPETENTS !

Ces métiers du futur les plus plébiscités

Ces métiers du futur les plus plébiscités

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

682 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X