emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Travailler dans l'industrie

Ingénieur et entrepreneuriat

 | par 

Ingénieur et entrepreneuriat
Pourquoi pas vous?
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Depuis quelques années, les écoles d’ingénieurs sont de plus en plus nombreuses à proposer des cours voire des filières dédiées à l’entrepreneuriat. Gestion de projet, élaboration d’un business plan, management sont autant de savoir-faire qui modifient l’état d’esprit des étudiants et qui leur permettent de faire un premier pas dans la création d’entreprise.

Gérard Duwat, président de l'Observatoire d’Ingénieurs et scientifiques de France (IESF) expliquait en 2016 que de plus en plus d’ingénieurs montrent une vocation entrepreneuriale. Un quart des moins de 30 ans estiment avoir été correctement formés à l’entrepreneuriat, contre 5% des 50-64 ans. 19000 ingénieurs sont auto-entrepreneurs, dont la moitié sont salariés et ont créé cette activité entrepreneuriale à côté de leur poste. Le désir d’entreprendre est flagrant. Les écoles d’ingénieurs proposent d’ailleurs de plus en plus des cursus dédiés. Objectifs : appréhender la gestion de projet et l’élaboration d’un business plan, apprendre à gérer des équipes et des conflits, se familiariser avec la propriété industrielle et les risques juridiques liés à la création d’entreprise, réfléchir aux problématiques de mise sur le marché. Ces compétences, moins techniques que celles traditionnellement apportées par les formations d’ingénieurs, élargissent le champ de vision des élèves.

Formation à l’entrepreneuriat


L’une des dernières en date, celle de l'École spéciale des travaux publics, du bâtiment et de l'industrie (ESTP Paris), qui propose une nouvelle option « Entrepreneuriat » aux étudiants de troisième année du cycle ingénieur depuis décembre 2017, sur trois mois.

Cette spécialisation a pour ambition de fournir aux étudiants les clefs qui leur permettront de créer leur start-up dans de bonnes conditions ou encore de reprendre et accélérer la croissance d’une entreprise. L’option « Entrepreneuriat » apporte aux étudiants les compétences et connaissances nécessaires à la gestion d’entreprise et de leur écosystème, et plus particulièrement celui des start-ups. L’ensemble des cours et des ateliers ont été conçus pour accompagner les étudiants dans la réalisation de leur projet, avec des pitchs réguliers organisés pour leur permettre de présenter l’avancement de leur projet, en adéquation avec les thèmes abordés chaque semaine.

A la sortie de la spécialisation, les étudiants doivent savoir créer une start-up, créer une cellule d’innovation au sein d’un grand groupe, intégrer des postes liés à l’innovation ou de responsable de projet intrapreneurial, reprendre une entreprise. Dans le cadre de cette option, les entreprises partenaires de l’école offrent un accompagnement aux étudiants, en participant à l’élaboration du contenu du programme, à la sélection des étudiants, aux ateliers et en étant parrain/coach d’un ou plusieurs étudiants sur un ou plusieurs projets.

Coaching par équipe


À l’INSA Lyon, c’est depuis 1999 que les futurs ingénieurs peuvent se former à l’entrepreneuriat. Créée en 1999, l’option qui s’appelle aujourd’hui Filière Etudiants Entreprendre (FEE) est une formation des élèves-ingénieurs à la création d'activité innovante. Partie intégrante du cursus de l’INSA de Lyon comme option de Projet de Fin d’Etudes, la FEE est à la fois un programme pédagogique d’entrepreneuriat pour les élèves-ingénieurs et un pré-incubateur pour ceux qui souhaitent créer. Avec 180 heures de cours et 20 heures de coaching par équipe, une confrontation des projets avec des jurys d’experts, un accompagnement par des intervenants professionnels et une immersion dans le monde entrepreneurial, cette filière met tout en œuvre pour que les élèves de dernière année puissent faire mûrir un projet de création d’entreprise qui remplace le traditionnel projet de fin d’études.

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Jeunes diplômés : profitez de la guerre des talents

Jeunes diplômés : profitez de la guerre des talents

Femmes et bâtiment : vers la mixité?

Femmes et bâtiment : vers la mixité?

Bâtiment, travaux publics, ces métiers qui recrutent des jeunes diplômés

Bâtiment, travaux publics, ces métiers qui recrutent des jeunes diplômés

Grand Paris : le chantier du siècle et ses opportunités d’emploi

Grand Paris : le chantier du siècle et ses opportunités d’emploi

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

1441 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X