emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Travailler dans l'industrie

Intelligence artificielle : les emplois qui restent et ceux qui vont disparaître

 | par 

Intelligence artificielle : les emplois qui restent et ceux qui vont disparaître
Bien malin qui peut dire ce qui va se passer!
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Les prévisions ne sont pas précises et se contredisent beaucoup mais c’est un fait : l’IA va bouleverser tous les métiers. On fait le point. 

Concernant la disparition des emplois, les chiffres sont pléthores. On entend tout et son contraire. Mais il est un fait, des emplois sont déjà en train de disparaître : les logiciels ont évincé les secrétaires, le web a tué les agences de voyage. Les super-algorithmes de l'intelligence artificielle mettent les caissières au chômage, mais vont aussi aider, comme dans le BTP, des salariés pour les travaux lourds et pénibles. 

Un score de vente triplé chez Renault

Une grande conférence le 27 mars organisée par Challenges et Sciences et avenir au Palais Brongniart parlait d’IA et d’innovation. Débat éthique, écologique, et qui a abordé les entreprises avec de nombreux témoignages : Benoît Ranini, Président de TNP explique ainsi que l’IA a permis de tripler le score des vendeurs de Renault en Inde. 

Ce sont de nouveaux algorithmes qui accèlerent les ventes et favorisent la sécurité dans le secteur automobile. “Un formidable outil de transformation” pour Benoît Ranini. Des algorithmes qui permettent de savoir quelles visites ce client a faites récemment sur internet dans un passé récent et du coup, ses besoins sont “mieux identifiés” ce qui permet de multiplier les ventes par trois. 

La banque en ligne de mire

Moins optimiste, l’Observatoire des métiers de la banque a commencé dès 2016 un exercice prospectif : l’informatisation et la concurrence des banques en ligne ont mis au chômage 120 000 employés depuis 1990 (guichetiers, chargés de clientèle, agents de recouvrements...). 

La finance est typiquement le genre de chose qui se prête à la mise en équations, tout comme les professions de la comptabilité, des ressources humaines et du droit. Jean David Benassouli de Pwc prévoit : “Ces métiers seront affectés par l’automatisation à 30 voire à 40%. Les logiciels leur apportent une intelligence assistée qui permet de faire mieux ou plus vite ou une intelligence augmentée qui leur donne accès à des informations auparavant inatteignables pour aider leur décision. Le temps de travail libéré va être énorme". 

Ces métiers qui ne seront pas touchés

Les métiers de l’artisanat par exemple, mais aussi tous les services à la personne, aux personnes âgées, les nounous, les professeurs, tous les métiers qui requièrent un contact humain. Les infirmières et aides-soignantes seront toujours indispensables même si les chirurgiens travaillent avec un robot de l'autre bout du monde pour opérer! 

Dans la santé l’IA ne pourra pas remplacer les soignants, un fait souligné par Bernard Nordlinger, auteur de “IA et santé”, ouvrage cosigné avec Cédric Villani : “A l’hôpital on a envie de rencontrer un être humain pas une machine (…) l’IA n’est pas un médecin, ne sera jamais un médecin. Nous voulons réfléchir à l’éthique en partant de sujets pratiques. Sanofi est d’ailleurs à l’initiative d’un conseil consultatif en e-santé. 

Restent les données médicales, de la data en masse, : “Si elles ne sont pas correctement collectées, annotées, vérifiées et connectées entre elles, le tas d’or n’est en fait qu’un tas de plomb” a dit Stanley Durrleman, fondateur du centre de neuro-informatique à l’Institut du cerveau et de la moelle épinière. 

Cédric Villani a écrit un rapport parlementaire sur l’IA pour le gouvernement avec des préconisations. Il explique “Bien malin qui peut dire ce qui va se passer! Seule certitude : il n’y a pas de marche arrière possible. Si nos entreprises ne s’y mettent pas, elles perdront en compétitivité et ce sera pire”. 

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Région Auvergne-Rhône-Alpes : + 19% d’emploi IT & digital

Région Auvergne-Rhône-Alpes : + 19% d’emploi IT & digital

Les entreprises de taille moyenne affichent les prévisions d’embauche les plus favorables

Les entreprises de taille moyenne affichent les prévisions d’embauche les plus favorables

Femmes et filières scientifiques : elles désertent alors que les opportunités d’emploi explosent !

Femmes et filières scientifiques : elles désertent alors que les opportunités d’emploi explosent !

« On manque de gestionnaires de copropriété »

« On manque de gestionnaires de copropriété »

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

646 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X