emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

« J'ai ouvert une franchise d'assurance à 57 ans »

 | par La rédaction de  l'Argus de l'Assurance

« J'ai ouvert une franchise d'assurance à 57 ans »
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Agent d'assurances pendant vingt-quatre ans, Alain Erussard a quitté Axa pour ouvrir la première franchise Assurtis à Dinan. Un redémarrage courageux pour ce professionnel de 57 ans.

«J'ai passé vingt-quatre ans dans l'assurance. À l'UAP, tout allait pour le mieux et je réalisais de bonnes performances économiques. À l'arrivée d'Axa, les rapports ont été plus difficiles avec la compagnie. J'ai décidé de me séparer de mes deux agences, situées à Pleurtuit et à Saint-Malo, en Ille-et-Vilaine », résume Alain Erussard. À 57 ans, cet autodidacte n'a cependant pas l'intention de raccrocher les gants. « J'ai bien cherché un emploi d'animateur commercial dans une banque, mais mon âge était un obstacle. Il ne me restait plus que la création d'entreprise pour poursuivre mes activités. »
C'est alors qu'Alain Erussard entend parler de la nouvelle structure de franchise Assurtis, compagnie née d'une alliance entre April et Médiatis, et spécialisée dans le crédit à la consommation. « Après plusieurs rencontres à Paris avec les dirigeants de cette compagnie, j'ai ouvert, le 6 octobre, la première agence franchisée de l'enseigne », se félicite-t-il. Il s'installe à Dinan, une ville distante d'une vingtaine de kilomètres de son ex-agence de Pleurtuit et située hors du périmètre de clause de non-concurrence qu'il doit respecter. « Je n'ai pris aucun conseil pour le choix d'Assurtis, mais j'ai tout de suite cru dans leur concept de franchise », poursuit le tout jeune dirigeant.
 


Pascale Begat, expert-comptable, associée au cabinet Approove et membre du collège des experts de la Fédération française de la franchise. « Veiller à la stratégie du franchiseur »

- S'engager le premier dans une nouvelle franchise peut être intéressant en matière d'emplacement géographique, car on a le meilleur choix. D'un autre côté, il faut veiller à la stratégie du franchiseur qui apprend un nouveau métier.
- Il est important de connaître, avant même de signer un contrat de franchise, les conditions du retour sur investissement et de mesurer la date théorique des premiers profits.
- À ma connaissance, Assurtis serait l'une des premières entreprises d'assurances à se lancer dans la franchise.
 

Alain Erussard a versé 25 000 E de droits d'entrée à Assurtis, moyennant un contrat signé pour cinq ans. « J'ai aussi reçu une formation précise pour vendre des crédits », rassure-t-il. Trois mois après l'ouverture de cette agence, il est difficile d'en dresser le bilan économique. Dans l'immédiat, le franchisé apprécie l'offre informatique d'Assurtis, permettant de proposer aux clients, par exemple en auto, un large panel de possibilités de contrats chiffrés « et collant au profil de chacun des prospects : mais, à mon avis, c'est dans la reprise de crédits qu'Assurtis a le plus de possibilités de développement », analyse Alain Erussard.
Il passe ses journées en prospection, « essentiellement au téléphone » pour décrocher des rendez-vous auprès de familles soucieuses de réduire les mensualités de leurs emprunts. « Mon expérience me sert beaucoup, je sais qu'il faut absolument faire venir la clientèle à l'agence, car un rendez-vous à domicile est souvent voué à l'échec, observe-t-il, les gens nous font souvent faux bond et sont beaucoup moins motivés que lorsqu'ils se déplacent. » Pour de meilleures performances, Alain Erussard a l'intention de faire appel à un cabinet spécialisé dans les prises de rendez-vous par téléphone : « Assurtis m'aide, mais il faut absolument affiner l'argumentaire. »
N'ayant d'autre issue que celle de la réussite dans sa nouvelle aventure, il mise sur la constitution progressive du réseau Assurtis : « Le fait que l'enseigne table sur une centaine d'agences d'ici à la fin 2006 devrait m'aider », se motive-t-il.


STANISLAS DU GUERNY, À DINAN


SON OBJECTIF

« Retrouver une activité pérenne et gagner un nouveau défi, tout en m'appuyant sur mes compétences. »


SA SATISFACTION

« Je me sens accompagné par Assurtis, avec lequel je peux affiner certaines campagnes publicitaires si elles ne collent pas aux besoins du terrain. »


TENDANCE

En France, la franchise regroupe environ 720 franchiseurs et plus de 33 000 franchisés pour un chiffre d'affaires de 33 milliards d'euros. Selon les organisateurs du salon Franchise Expo Paris, prévu du 17 au 20 mars 2006, le nombre de franchises augmente d'environ 10 % par an.

 

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

7894 offres d’emploi en ligne

Fermer X