emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Jamel Debouze part en guerre contre « la condescendance des valides »

 | par Christophe Bys

Jamel Debouze part en guerre contre « la condescendance des valides »
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
C’est un joli coup : le comédien Jamel Debouze sera l’image de l’Agefiph, qui œuvre pour une meilleure insertion des handicapés. L’alliance de l’association et de l’humoriste illustre aussi l’urgence de changer l’image du handicap.

 Désormais, pourra-t-on rire de tout, même des handicapés ? Peut-être pas, mais du handicap sûrement. Telle est la volonté de la campagne choc présentée à la presse par l’Agefiph mardi 9 mars. En effet, pour sa communication, l’association a fait appel à l’humoriste Jamel Debouze. Son choix en dit sur la volonté de dédramatiser le handicap.

Intervenant lors de la conférence, Jamel Debouze – dont le bras droit est invalide – a dit avec des mots justes comment il s’était battu pour ne pas être considéré comme une personne handicapée. « C’est le regard des autres qui nous dit qu’on est handicapé. Nous, on ne le sait pas. En tout cas, ma mère et mes frères ne me renvoyaient pas cette image là », a-t-il expliqué, fustigeant la condescendance des personnes valides. « L’autre croît toujours avoir la réponse pour nous, sans avoir à nous le demander ».  

 

Reconnaître le talent avant tout

Du côté de l’association, Tanguy du Chêne, son président, a expliqué son choix : « notre slogan étant reconnaissez le talent, oubliez le handicap, la personnalité de Jamel Debouze s’est imposée. Son talent est énorme ». Cette campagne intervient alors qu’au 1 er janvier 2010 les sanctions contre les entreprises ne remplissant pas leur obligation en matière d’emploi des handicapés seront aggravées. Résolument non culpabilisatrice, la campagne vise à changer l’image des handicapés plutôt que de recourir à des sanctions.

Un instant grave, Jamel Debouze a salué le travail réalisé par l’Agefiph en faveur du travail des personnes handicapées. « Je suis très fier d’avoir travaillé avec et pour vous […] Le travail c’est la santé, c’est la vie », a-t-il résumé.

Les films publicitaires reprennent les deux axes d’intervention de l’Agefiph : la formation des personnes handicapées et l’aménagement des lieux de travail. Ces films seront diffusés à la télévision et relayés sur Internet (*). Un budget de 5 millions d’euros pour deux ans dont 2,7 millions dès cette année a été mobilisé, a indiqué François Atger, directeur de la communication externe de l’association. L’acteur chouchou des Français sera aussi présent dans les publicités insérées dans la presse magazine. Il a aussi prêté son image pour le matériel de communication qu’utilisera l’association et ses partenaires.

 Christophe Bys

(*) à compter du 16 mars, sur le site : www.agefiph2009.fr

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

5053 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X