emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

L’alternance : surtout une affaire de grandes entreprises

L’alternance : surtout une affaire de grandes entreprises
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Un quart des entreprises sondées par l’agence Noir sur Blanc comptent recruter de 1 à 15 alternants en 2014. 95,8 % de ces entreprises recruteuses comptent en leur sein plus de 5 000 salariés.

 

L’alternance est un excellent moyen de s’insérer dans la vie professionnelle. C’est du moins ce que semblent mettre en avant les entreprises interrogés en mars dernier par l’agence Noir sur Blanc pour l’EM Normandie. 56 % des entreprises interrogées déclarent en effet avoir proposé un CDI à au moins un étudiant en alternance des deux dernières années. Elles perçoivent cette formule comme un bon moyen de former de futurs salariés à leurs méthodes de travail et à leurs valeurs (44 %) et de pré-recruter de futurs collaborateurs de manière sûre (31 %). Un quart des entreprises sondées souhaitent recruter de 1 à 15 alternants cette année.

 

Une évolution de carrière plus rapide

Quant aux alternants ou anciens alternants de l’EM Normandie (70 élèves et anciens élèves ont également été sondés), ils partagent aussi cette vision. Pour eux aussi, l’alternance est un tremplin. Selon 49 % des sondés, l’alternance permet une évolution de carrière plus rapide, notamment parce que les alternants ont déjà acquis de l’expérience professionnelle et que les employeurs ont davantage confiance en eux. Ils en veulent pour preuve l’évolution de leur salaire. Ainsi si une majorité des étudiants embauchés en CDI (56 %) ont commencé avec une rémunération oscillant entre 30 et 35 000 euros bruts annuels, par la suite leurs salaires ont évolué de manière significative : « pour 28 % de l’ordre de 2 100 à 4 000 euros bruts par an et pour 21 % au-delà de 9 000 euros brut par an », détaille l’enquête.

 

Formule peu utilisée dans les PME

Tel est le principal atout de cette formule. Son défaut tient à la qualité de l’entreprise accueillante. L’alternance est surtout l’affaire de grandes entreprises. Sur le quart des entreprises interrogées voulant recruter cette année des alternants, 95,8 % d’entre elles sont des grandes sociétés (plus de 5 000 salariés). « La grande entreprise est rôdée et utilise le dispositif de manière intensive alors que la PME ne l’est pas et éprouve des réticences », pointe l’enquête. Les entreprises plus petites déclarent en effet manquer de budget et de ressources humaines pour encadrer l’alternant (cités par 22 % des entreprises n’utilisant pas l’alternance, ce sont les deux principaux freins cités). En outre, l’information disponible sur ce dispositif est insuffisante, estiment 40 % des entreprises sondées. Elles sont nombreuses à souhaiter des « outils répertoriant toutes les formations en alternance sur un site gouv.fr, toutes les infos s’y rapportant et mis à jour annuellement ».

Lucile Chevalier

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

A quoi sert le bac ?

A quoi sert le bac ?

Big data : un double cursus pour les élèves de l’ESILV et X

Big data : un double cursus pour les élèves de l’ESILV et X

L’Université de Technologie de Troyes ouvre deux nouveaux Masters

L’Université de Technologie de Troyes ouvre deux nouveaux Masters

A l’école des Ponts, de nouveaux enseignements pour de nouvelles compétences

A l’école des Ponts, de nouveaux enseignements pour de nouvelles compétences

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

8902 offres d’emploi en ligne

Fermer X