emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Travailler dans l'industrie

L’emploi des cadres : le dynamisme se poursuit en 2019

 | par Laure Martin

L’emploi des cadres : le dynamisme se poursuit en 2019
Ce bilan positif pour l’année 2018 devrait se poursuivre sur 2019
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Une étude de l’Association pour l’emploi des cadres (Apec) révèle que la vitalité de l’emploi cadre se confirme pour 2019. La progression des recrutements devrait perdurer sur l’année.

Malgré une croissance modérée, le niveau de création d’emploi des cadres reste élevé et le bilan de recrutement pour l’année 2018 s’avère positif. Les entreprises ont recruté? 266 400 cadres en 2018 soit +11 % sur un an. Le marché de l’emploi a donc fait preuve d’une grande vitalité. Cette dynamique est d’autant plus remarquable qu’elle s’inscrit dans le prolongement d’un millésime 2017 déjà tre?s bien oriente? (+10 %).

L’emploi des cadres s’affranchit donc des aléas conjoncturels de la croissance économique française. Si cette dynamique a concerné la quasi-totalite? des secteurs d’activité, plus de quatre embauches sur dix se sont néanmoins polarise?es sur trois secteurs d’activite? : les activite?s informatiques et te?le?communication, l’inge?nierie-R&D et enfin les activite?s juridiques, comptables et de conseil. Ces trois secteurs portent et diffusent les transformations structurelles qui caractérisent l’économie française et sont vecteurs de nombreux investissements s’accompagnant de recrutements de cadres.

Les entreprises ont aussi procédé à 60 200 promotions internes de salaries au statut de cadre, soit une progression de 9 % sur un an. Dans le me?me temps, le volume des sorties (licenciements, de?missions) et des de?parts a? la retraite enregistraient une hausse nettement moins e?leve?e (+5 %). In fine, les cre?ations nettes d’emploi cadre ont atteint, en 2018, un niveau e?leve? : 73 400, soit pre?s de 20 000 de plus qu’un an auparavant.

Une année 2019 riche en recrutements

Ce bilan positif pour l’année 2018 devrait se poursuivre sur 2019. Après avoir enregistre? une croissance du PIB de 1,5 % en 2018, l’Insee table sur une croissance qui se maintiendrait au me?me niveau pour 2019.  Dans ce contexte e?conomique, le marche? de l’emploi cadre devrait lui aussi poursuivre en 2019 son dynamisme. Les entreprises du secteur prive? envisagent de recruter entre 270 700 et 292 000 cadres, soit une progression oscillant entre +2 % et +10 %. Toutefois, il parait difficile d’atteindre une progression des embauches de cadres de l’ampleur de ces dernie?res anne?es (+11 % en 2018, + 10 % en 2017). Le climat des affaires qui s’inscrit en retrait en ce de?but d’anne?e, notamment dans certains secteurs industriels et dans le commerce, devrait peser sur les recrutements. Selon le milieu de la fourchette de pre?visions, 281 400 cadres pourraient e?tre recrute?s en 2019, soit une progression de +6 %, ce qui constituerait tout de me?me une consolidation a? tre?s haut niveau.

Toutes les régions concernées

Pour l’année 2019, la hausse des recrutements de cadres concernerait pratiquement toutes les re?gions me?tropolitaines d’après l’Apec. Mais a? l’heure ou? les besoins en compe?tences cadres des entreprises sont plus que jamais recherche?es, la dynamique de l’emploi reste ine?galement re?partie au sein des territoires. Pour 2019, les progressions les plus importantes en termes d’embauches s’observeraient en Nouvelle-Aquitaine (entre +5 % et +14 %), en Auvergne-Rho?ne-Alpes (entre +3% et +11%), en I?le-de-France (entre +3% et +11%) et en Pays de la Loire (entre +2% et +11%).

Pour 2019, le marche? de l’emploi cadre en I?le-de-France resterait porteur avec pre?s de la moitie? des embauches de cadres attendues au niveau national. Les entreprises franciliennes recruteraient ainsi entre 129 530 et 139 600 cadres, ce qui continuerait d’assoir sa position de premie?re re?gion recruteuse, loin devant Auvergne-Rho?ne-Alpes et les Hauts-de- France.

Tout comme l’I?le-de-France, le marche? de l’emploi cadre en Auvergne-Rho?ne-Alpes devrait maintenir son dynamisme en 2019 porte? par la bonne tenue de l’inge?nierie-R&D, des activite?s informatiques et te?le?communication et des activite?s juridiques, comptables et de conseil. Les entreprises re?gionales envisagent de recruter entre 30 200 et 32 480 cadres, un niveau ine?dit si la fourchette haute des pre?visions venait a? se re?aliser.

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Rémunération : les mobilités qui payent

Rémunération : les mobilités qui payent

Emploi : dois-je m’inquiéter après 45 ans ?

Emploi : dois-je m’inquiéter après 45 ans ?

Métallerie : du chef de chantier au chargé d’affaires

Métallerie : du chef de chantier au chargé d’affaires

La métallerie a aussi besoin de cadres

La métallerie a aussi besoin de cadres

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

415 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X