emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Recrutement dans la grande distribution

L'emploi se développe dans l'e-commerce

 | par Lucile Chevalier

L'emploi se développe dans l'e-commerce
Le chiffre d'affaire du e-commerce va quasi doubler d'ici 2020 avec à la clef des milliers d'offres d'emploi pour assurer ce développement.
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

D’ici 2020, les ventes en ligne vont bondir de plus de 63 %. Alors tout le monde s’y met et développe une offre et des sites pour happer le badaud du net. Pour se faire, les enseignes et pure-players vont encore recruter cette année, des profils techniques bien-sûr, mais aussi des profils marketing, des graphistes et rédacteurs web.

En 2020, les ventes en ligne pèseront 90 milliards d’euros, contre 57 milliards en 2014, selon un rapport de Xerfi-Precepta intitulé « L’e-commerce en France à l’horizon 2020 ». Ce n’est plus un bond, c’est une explosion. Depuis l’orée des années 2010, le e-commerce a donc le vent en poupe. « Il a été fortement porté par les évolutions technologiques, rappelle Christophe de Bueil, manager en charge de la division e-commerce chez Robert Half qui recrute chaque année entre 50 et 60 candidats dans le domaine du e-commerce. Le développement des tablettes, des smartphones, des sites conçus pour ces supports, le développement et perfectionnement des modes de paiements sécurisés y ont aussi contribué. Si bien, qu’aujourd’hui, 34,7 millions de français achètent des produits sur internet. Et pour capter cette nouvelle clientèle, les enseignes ont du s’y mettre : des pures players comme CDiscount (2e plus gros employeur), vente-privée.com (3e plus gros employeur) ont vu le jour. Les acteurs plus traditionnels de l’alimentaire, du vestimentaire ou encore du tourisme avec Voyage SNCF, Air-France ou encore Accor Hôtel (respectivement 1er, 4e et 5e recruteur) ont également développer leur offre sur le net ».

 

Product owner, ScrumMaster

Et du coup, ces entreprises ont bien dû recruter. Aujourd’hui, selon la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad), 112 000 personnes en France travaillent dans le e-commerce. Et année après année, la Fevad estime qu’au moins la moitié des acteurs du secteur compte recruter. Voyage SNCF cherche ainsi ardemment « une cinquantaine de collaborateurs pour étoffer ses équipes, dans les métiers technologiques et de l’innovation : ingénieur études et développement back et front-end, consultant fonctionnel, product owner, ScrumMaster, chef ou directeur de projet technique, architecte applicatif, administrateur de bases de données, coordinateur de tests techniques » évoque l’enseigne sur son site. Sur celui de CDiscount, 54 offres sont ouvertes. Chez Vente-privée.com, 45 offres sont en ligne.

 

Data-miner ou data-scientist

« En 2016, les data-miner ou data-scientist seront le sujet de toutes les attentions des recruteurs, estime Maryvonne Labeille, PDG de Labeille Conseil avant de poursuivre. Les enseignes pour connaître leurs clientèles et personnaliser leurs offres ont besoin de mathématiciens, statisticiens chargés de construire de nouveaux algorithmes qui analyseront et donneront un sens à une masse de données. En 2016, les profils hybrides marketers ayant une appétence pour la technique, le digital ou inversement, le développeur qui veut verser dans le marketing seront également très recherchés pour des postes notamment de product manager (l’intermédiaire entre la technique et le marketing) ou de responsable CRM (ou responsable relation client chargé de connaître, satisfaire et fidéliser les clients) ».

Pour attirer les clients avec un contenu de qualité, les acteurs du e-commerce chercheront aussi des « rédacteurs web : des journalistes d’entreprise aguerris au format particulier du web et aux bases de référencement » comme le décrit Michael Page dans son étude publiée en octobre dernier et intitulée « Les 15 métiers clés du digital ».

 

 

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

« Alsachimie va de l’avant ! »

« Alsachimie va de l’avant ! »

Mistertemp’ : Le leader de l’intérim digital vient de passer les 400 000 contrats intérimaires

Mistertemp’ : Le leader de l’intérim digital vient de passer les 400 000 contrats intérimaires

Un campus 100% numérique

Un campus 100% numérique

Le gestionnaire de patrimoine, expert de la protection financière sur-mesure

Le gestionnaire de patrimoine, expert de la protection financière sur-mesure

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

2059 offres d’emploi en ligne

Fermer X