emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

L‘épargne salariale, comment ça marche

L‘épargne salariale, comment ça marche
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Qu’est-ce qu’une épargne salariale ? Que faire pour qu’elle soit rentable ? L’article « Les clés d’un accord gagnant-gagnant » de L’Usine Nouvelle du 26 mai explique tout ce qu’un salarié doit savoir en matière d’épargne salariale.

Participation, intéressement, plan d’épargne d’entreprise (PEE), plan d’épargne interentreprises (PEI)… Les possibilités, pour un salarié, de participer activement aux bénéfices financiers de sa société sont nombreuses et alléchantes. En effet, l’épargne salariale, au-delà d’apporter un complément financier et donc une motivation encore plus forte sur les résultats de la société, est aussi un outil de cohésion. L’Usine Nouvelle, dans son article du 26 mai « Les clés d’un accord gagnant-gagnant » ( http://www.usinenouvelle.com/article/les-cles-d-un-accord-gagnant-gagnant.N152664), explique comment fonctionnent ces épargnes salariales afin que les employés puissent mieux comprendre leur fonctionnement, les mettre en place et les rendre intéressantes. L’hebdomadaire économique délivre quatre principaux conseils. Le premier est d’opter pour la simplicité. En effet, selon la typologie de l’entreprise, son statut, certain plan d’épargne seront plus adaptés que d’autres. La deuxième étape est de définir le mode d’alimentation. Cela consiste à savoir quel versement faire et à quelle fréquence. Il faut ensuite savoir comment placer les fonds collectés. Cela consiste à choisir les supports des placements des fonds d’épargne. Ces supports ne sont pas décidés par la direction d’une entreprise mais ils sont issus d’un accord d’entreprise. Le salarié a donc son mot à dire et il doit se manifester. Enfin, l’épargne salariale doit être un outil de pédagogie, un outil de communication entre une direction et ses salariés sur les conséquences sur le business de l’entreprise et sur les événements économiques majeurs pouvant influencer ces épargnes salariales.

A savoir aussi que pour les entreprises de plus de 50 salariés, l’entreprise est obligée, selon une ordonnance de 1967, de reverser une partie du bénéfice.

Pour en savoir plus, lire l’article sur Usine nouvelle.

Pour aller plus loin, lire aussi cet article sur wikipedia et le point juridique réalisé par l’administration française.

Laura Maubrey

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

7927 offres d’emploi en ligne

Fermer X