emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Recrutement dans l'industrie

L’industrie dans le Top 4 des métiers qui recrutent

 | par 

L’industrie dans le Top 4 des métiers qui recrutent
Les changements des secteurs attractifs sont réels d’une année à l’autre
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

L’agence d’intérim Qapa a publié son baromètre des métiers et des formations qui mènent ou non au chômage après le baccalauréat. Dans le top 4 des métiers qui recrutent le plus, l’industrie est à l’honneur.

Comme l’explique Stéphanie Delestre, fondatrice de Qapa.fr, « la plupart des nouveaux bacheliers n’ont aucune connaissance de la réalité du marché de l’offre et de la demande dans le domaine de l’emploi». Les changements des secteurs attractifs sont réels d’une année à l’autre, et si certains métiers risquaient de mener au chômage après le bac en 2017, en 2018, ils sont devenus plus attractifs.

Top 4 des métiers qui recrutent le plus

Les métiers qui recrutent le plus, paradoxalement, sont des profils qui ne nécessitent pas forcément l’obtention du baccalauréat. Les recruteurs manquent de candidats pour les métiers de cariste, chauffeur livreur avec permis C ou EC, soudeur, tourneur-fraiseur, chaudronnier et technicien dans l’industrie ou encore technicien de maintenance.

 

  • Le cariste ou manutentionnaire-cariste réceptionne les marchandises et vérifie précisément les quantités et qualités des biens car c’est lui qui doit signaler un problème si besoin. Il enregistre les informations dans un bordereau ou dans un logiciel, et doit disposer de manière simple et efficace tous les biens afin de pouvoir les déplacer ou les retrouver facilement. Ce métier ne demande aucune formation particulière en dehors d’un certificat d’aptitude à la conduite en sécurité pour pouvoir manipuler des engins de levage en toute sécurité. Les entreprises sont néanmoins demandeuses de personnes qualifiées. Il est ainsi possible de faire un CAP agent d’entreposage ou un BEP logistique et commercialisation. Le Bac Pro en logistique est aussi une spécialisation qui permet de cerner le métier avant de se lancer sur le terrain et qui offre une équivalence au baccalauréat. 

 

  • Le chauffeur-livreur avec permis C ou EC : les titulaires du permis C peuvent conduire des véhicules affectés au transport de marchandises équipés d’une remorque. Le permis EC ne concerne que les véhicule de catégorie « C » c'est-à-dire les véhicules de transport de marchandises dont le Poids total autorisé en charge (PTAC) est supérieur à 3,5 tonnes, auquel est attelée une remorque dont le PTAC excède 750 kg.

 

  • Les soudeurs, tourneurs-fraiseurs, chaudronniers

Le soudeur. Il réalise des travaux d'assemblage, d'installation, de modification et de maintenance de réseaux de tuyauteries ou d'éléments chaudronnés. Il peut être amené à travailler au chalumeau ou au laser. Ce métier devient de plus en plus technique avec le développement de procédés robotisés.

Le tourneur-fraiseur. Le tourneur traditionnel fabrique des pièces sur un tour. Le fraiseur, lui aussi, fabrique des pièces mécaniques mais sur une machine appelée fraiseuse. Les machines sont aujourd'hui automatisées à commandes numériques.

Le chaudronnier. Il travaille les métaux pour leur donner une forme avant de les assembler par pliage, soudage ou emboutissage. Il utilise des outils à main et des machines à commandes numériques.

                                       

  • Le technicien de maintenance installe, contrôle, entretient, règle, nettoie et répare les installations et les machines dont il est responsable. Il doit les vérifier régulièrement pour s’assurer de leur bon fonctionnement, prévenir les incidents éventuels et mettre en œuvre les normes de conformité (qualité, sécurité, environnement). Enfin, il doit intervenir rapidement en cas de panne, changer les pièces défectueuses ou les réparer.

 

Dans le top 5 des métiers qui recrutent le moins : journaliste, documentaliste, employé de banque, imprimeur et artiste…

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Les perspectives de recrutement des jeunes diplômés toujours très favorables

Les perspectives de recrutement des jeunes diplômés toujours très favorables

Industrie du futur : l’aéronautique prend doucement son envol

Industrie du futur : l’aéronautique prend doucement son envol

5 leviers clés pour retenir vos talents numériques

5 leviers clés pour retenir vos talents numériques

Industrie du futur, où en sont les différentes filières ?

Industrie du futur, où en sont les différentes filières ?

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

937 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X