emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Travailler dans grande distribution

L'Isffel, pour être opérationnel en un an

 | par Contactez la rédaction de  LSA

  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Sans renier sa vocation initiale - former des professionnels du rayon fruits et légumes -, l'Isffel offre toute une palette de formations aux professions de la distribution, allant de bac à bac +5.


Si ses formations fruits et légumes attirent toujours un très grand nombre d'élèves, l'Institut supérieur de formation fruits et légumes (Isffel) a aujourd'hui étendu sa renommée, notamment dans le domaine de la jardinerie, des produits frais et de la poissonnerie. Créé en 1993, à Saint-Pol-de-Léon, par le producteur Prince de Bretagne, « l'Institut supérieur de formation fruits et légumes avait vocation de former des responsables de rayon capables de valoriser les produits », explique Patrice Priser, le directeur.

Puis, à la demande des professionnels, le centre a diversifié son offre, et s'impose maintenant comme l'un des premiers organismes de formation aux métiers de la distribution, de l'agroalimentaire et de la logistique pour les produits alimentaires. Car, outre la formation des responsables et des managers de rayon, l'école prépare également aux métiers de responsable de la sécurité alimentaire, de category manager et de supply chain manager. L'Isffel va jusqu'à développer son activité vers des secteurs comme le bazar, qui accueille aujourd'hui 6 % des élèves.

Tous les cursus se déroulent en un an, la plupart en alternance, par la voie de l'apprentissage ou de la professionnalisation. L'objectif : former des professionnels directement opérationnels. « À la sortie de l'institut, les étudiants sont capables de gérer seul un rayon, ce qui leur permet de travailler ensuite dans n'importe quelle enseigne », précise David Kernen, chef de secteur produits frais au Super U de Belz et formateur à l'Isffel.

Un job à la clé

Résultat, 96 % des étudiants sont embauchés par l'entreprise dans laquelle ils ont effectué leur stage d'apprentissage. Carole Porhel, manager de rayon traiteur chez Auchan, a même été dispensée de période d'essai. La qualité du travail accompli pendant sa formation a été suffisamment probante pour l'enseigne. Pour Damien Le Gall, 23 ans, manager junior au Géant d'Angers, le plus de l'Isffel, c'est d'abord ses enseignants: « Tous les formateurs sont des professionnels d'expérience. Ils nous parlent de leur vécu et nous donnent les petites ficelles du métier. »

Surtout, les élèves sont très encadrés, ce qui vaut à l'école sa réputation de sérieux. Mais si l'Isffel est un sésame pour débuter une carrière dans la distribution, la sélection à l'entrée est drastique. « Nous recevons plus de 1 000 dossiers pour un total de 150 contrats en alternance. Rien que pour la licence pro commerce, nous devons sélectionner 40 candidats sur environ 400 ! », reconnaît Patrice Priser. C'est là que la motivation du candidat joue un rôle capital.

L'Isffel compte dans ses rangs autant de filles que de garçons. « Nous prenons les meilleurs, c'est normal que nous ayons autant de filles », observe Patrice Priser.

Nathalie Tran


 

«L'Isffel m'a permis d'aller plus vite. » Céline Desprez, 22 ans, manager de rayon traiteur, Carrefour de Mondeville (Caen)

Céline Desprez, 22 ans, manager de rayon traiteur, Carrefour de Mondeville (Caen)
Ses conseils
«J'ai d'abord passé un DUT technico-commercial, mais la formation était trop théorique. C'est par petite annonce que j'ai découvert l'Isffel. J'ai postulé. Cela m'a permis d'entrer en apprentissage chez Carrefour, à Cherbourg. À la fin de ma formation, un poste s'est libéré au Carrefour de Mondeville. J'y suis entrée comme manager de rayon traiteur. C'est pour moi une vraie fierté, car j'étais une élève moyenne, et n'imaginais pas pouvoir arriver aussi vite à un poste de management. Surtout avec le statut cadre. Sans aucun doute, l'Isffel m'a permis d'aller plus vite. »


 

Des formations en alternance

> Responsable de rayon produits frais (niveau bac), option fruits et légumes, produits de la mer...
> Manager de rayon fruits et légumes (niveau bac+2) : certificat de spécialisation responsable technicocommercial fruits et légumes.
> Responsable sécurité alimentaire (bac+2 validé, formation bac+3) : licence professionnelle industrie agroalimentaire-alimentation.
> Category manager (bac+2 validé, formation bac+3). Licence professionnelle commerce option réseaux de distribution... et technicocommercial en fruits et légumes, produits traiteur...
> Supply chain manager (bac+4 validé, formation bac+5): master sciences du management et administration des organisations, option management des chaînes logistiques globales.


 

Des anciens de l'Isffel

Sylvaine Plateau Coudrais (1998), chef alimentaire Monoprix à Nantes.
Xavier Gouez (1999), franchisé Rapid Flore à Auray.
Guénolé Poulmarch (2000), acheteur fruits et légumes MIN de Rungis.
Didier Vourch (2000), chef de secteur frais Géant de Lannion.


 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

377 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X