emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

La CFE-CGC reste attachée à la 6e semaine

 | par Paul Fedele

  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

« Nous sommes opposés à la remise en cause des acquis de l’avenant n° 1 de la convention collective HRC, notamment la sixième semaine de congés payés et de la création d’un régime de prévoyance, en contrepartie d’une durée hebdomadaire de 39 h »: voici en substance la position qu’a voulu rappeler ce lundi, la fédération Inova (hôtellerie, restauration, sports et loisirs), branche de la CFE-CGC. Et Didier Chastrusse, responsable de la branche de préciser : « que cette sixième semaine, est un élément marquant et visible par tous, employeurs et employés, et qu’elle ne représente qu’une partie de la compensation monétaire due à des métiers contraignants et générateurs d’horaires étendus. C’est pourquoi nous la défendons ». Un point de vue commun avec FO et la CFTC, tous deux également signataires de l’avenant. La centrale a ainsi voulu rappeler précisément sa position « et qu’on ne parle pas à notre place », a précisé Didier Chastrusse alors que la CFDT et la CGT se montrent semble-t-il, plus conciliantes sur cette sixième semaine, mais en revanche plus déterminées sur l’abandon des heures d’équivalence ou sur la négociation sur la grille des salaires.
Sous prétexte de l’abandon des heures d’équivalence, Inova CFE-CGC ne veut pas voir la sixième semaine disparaître mais plutôt servir de socle de négociations. Elle demande que soit réellement appliqué le différentiel des majorations des heures entre 35 et 39 h, qu’une nouvelle grille des salaires, actuellement en francs, soit renégociée y compris pour la catégorie cadres, conformément aux promesses des employeurs obtenues contre des réductions de charges sociales. Après l’échec de la négociation du 6 septembre entre syndicats salariés et patronaux, une intersyndicale informelle des syndicats de salariés devrait se tenir le 18 septembre en vue du nouveau (et ultime) rendez-vous du 22 septembre entre syndicats de salariés et patronaux.

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

85 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X