emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Travailler dans le BTP

La formation interne, outil d’apprentissage et de fidélisation

 | par Coralie Donas

La formation interne, outil d’apprentissage et de fidélisation
La formation est stratégique pour les entreprises
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

La formation est stratégique pour les entreprises, qui en font des outils de progression mais aussi de fidélisation des salariés. Illustration avec les politiques de formation de trois grandes entreprises.

Pour concevoir sa formation sur le BIM, Eiffage a fait appel aux patrons référents sur le sujet dans ses différentes branches. Une habitude pour le groupe qui mise beaucoup sur la formation interne. 500 salariés sont aussi formateurs et utilisent une partie de leur temps de travail pour transmettre leurs connaissances. « Nous les formons à la pédagogie et à la conception de modules de formations. Ce fort engagement des salariés dans la formation nous permet de capitaliser sur nos compétences et nos succès », souligne Claudine Font, directrice du développement social et humain. Les formations sont parfois coanimées avec des prestataires externes, et quelques modules sont externalisés. L’université Eiffage rassemble quelque 500 offres de formation et des locaux sont dédiés à Vélizy, le siège de l’entreprise, et à Lyon. L’université s’est également dotée depuis l’an dernier d’une plate-forme numérique, un format qui va être renforcé. « Nous allons augmenter le nombre de modules accessibles à distance. Pour le moment, la grande majorité de nos formations se déroulent en présentiel », reprend Claudine Font.

Parcours d’intégration

Le groupe de travaux publics Colas fait régulièrement évoluer son catalogue de plus de 200 formations, essentiellement assurées par des prestataires externes. Dernières en date, une formation au BIM et une au télétravail. « Nous avons aussi ajouté une formation à la sécurité pour tous les nouveaux arrivants et un programme de leadership dédié aux femmes », détaille Thierry Debien, directeur de la formation, du développement des compétences et de la diversité. L’entreprise a élaboré différents parcours de formation à destination de ses cadres, à commencer par les débutants. « Les jeunes diplômés peuvent suivre un parcours d’intégration sous la forme d’un tour des régions, piloté par les filiales régionales, ou d’un tour de la France, piloté par le siège. Cela permet un apprentissage progressif grâce à une mobilité fonctionnelle et géographique, pour les métiers des travaux, des études de prix, du matériel, des matériaux, de la technique, des ressources humaines et de la gestion », précise Benjamin Devos, responsable recrutement et intégration. Sur le même modèle, un parcours international devrait bientôt voir le jour. Ces parcours sont complétés par du tutorat. L’entreprise réserve aussi des cycles universitaires à son encadrement, en partenariat avec l’école des Ponts Paris Tech et HEC.

Former à ses métiers

La formation peut également être un moyen d’amener les salariés à des métiers très spécifiques. C’est la stratégie de Soprema, une entreprise spécialisée dans l’étanchéité, un métier pour lequel il n’existe pas de cursus dédié. Aussi l’entreprise, qui possède cinq centres de formation en France, a développé un arsenal de formations. Un CAP d’étancheur existe depuis 2005 à Strasbourg et 2016 à Rennes. L’entreprise propose une formation en alternance de conducteur de travaux, en partenariat avec l’école d’ingénieurs Cesi. Chaque année, Soprema forme des demandeurs d’emploi à ses métiers, par le biais d’un groupement d’entreprises pour l’insertion et la qualification (Geiq). L’entreprise est aussi mécène de l’université de Strasbourg, où elle recrute des chercheurs pour son activité de développement de produits. Elle mise beaucoup aussi sur la formation de ses équipes. « Nous avons développé des formations techniques pour asseoir les compétences des chefs d’équipe apprises sur le terrain et former les nouveaux entrants », explique Jean-Marie Romilly, directeur du centre de formation Soprema.

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Ciel mon mari est muté dans les Vosges!

Ciel mon mari est muté dans les Vosges!

Le cloud, le big data et la cybersécurité en quête de professionnels bien formés

Le cloud, le big data et la cybersécurité en quête de professionnels bien formés

Le Groupe Barrière déploie son quatrième accord handicap

Le Groupe Barrière déploie son quatrième accord handicap

Le Club Génération Industrie publie trois books à destination des industriels

Le Club Génération Industrie publie trois books à destination des industriels

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

2212 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X