emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

La franchise recrutera 25 000 personnes en 2014

La franchise recrutera 25 000 personnes en 2014
Chantal Zimmer
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Avec 25 000 créations d’emplois en moyenne par an, le secteur de la franchise résiste plutôt bien à la crise. C’est même l’un des plus gros recruteurs de France.

La franchise crée par an 25 000 emplois en France. Et la crise semble peu changer la donne. En 2013, ainsi, « les nombres de franchiseurs et de franchisés ont encore augmenté passant respectivement de 1658 à 1719, et de 65 059 à 65 133 », annonce l’Observatoire de la franchise. « Le secteur résiste à la crise car il repose sur une alliance de chefs d’entreprise (le franchiseur et les franchisés) qui n’hésitent pas à couper les dépenses là où il faut et à réinvestir pour maintenir le bateau à flot. Les banques sont aussi plus disposées à financer le point de vente membre d’un réseau de franchise qu’un indépendant », explique Chantal Zimmer, déléguée générale de la FFF.

Du coup, on embauche à plusieurs niveaux. Chez le franchiseur, il faut une équipe chargée d’animer le réseau, de faire évoluer le savoir-faire et de fournir un ensemble de services pour accompagner le franchisé. Cette structure opérationnelle comprend ainsi des développeurs et animateurs de réseau qui jouent un rôle clé, un service de communication et marketing, de la logistique, voire du juridique.

« Une douzaine de personnes travaillent dans ma franchise »

Valérie Plasmans est franchisée dans la restauration rapide. Ce secteur, en 2012, selon les derniers chiffres de la FFF, comptait 4130 points de vente contre 3740 en 2011.

« Je me suis lancée dans la franchise en septembre 2003. Après avoir élever mes enfants et avoir arrêté de travailler 10 ans, je voulais reprendre une activité. J’avais été séduite par l’enseigne Prêt-à-manger en Angleterre, et je cherchais un concept équivalent en France. J’ai donc repris une franchise Class’croute à Paris en 2003 avec mon beau-frère en associé pour une durée de 9 ans que j’ai renouvelé. 12 personnes travaillent dans la boutique et dans le labo : les préparateurs, le personnel de boutique et les livreurs ».

 

 

 

 

 

 

 

 

Un franchisé a créé ainsi 1,2 emploi

Ensuite, il y a les embauches de franchisés à la tête des points de vente. « Les franchiseurs attendent d’eux des capacités commerciales (savoir développer une zone de chalandise), des capacités financières (avoir le financement de départ), des capacités managériales et avoir l’esprit réseau. L’expertise métier n’est pas demandée dans 95 % des cas. Ils sont formés par le franchiseur à ce savoir-faire » explique Jean-Paul Zeitline, président du cabinet de conseil Progressium. Enfin, les franchisés recrutent à leur tour leur équipe pour faire fonctionner la boutique. En 2013, en moyenne, un franchisé a créé ainsi 1,2 emploi, atteste une étude du CSA publiée en novembre dernier.

 

 

Lucile Chevalier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Le compte professionnel de formation : moins de 3% des actifs font valoir leurs droits

Le compte professionnel de formation : moins de 3% des actifs font valoir leurs droits

Quelles sont les envies de reconversion des Français ?

Quelles sont les envies de reconversion des Français ?

Quelles sont les envies de reconversion des Français ?

Quelles sont les envies de reconversion des Français ?

Mettez votre Ikigaï au service de votre réussite professionnelle!

Mettez votre Ikigaï au service de votre réussite professionnelle!

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

8602 offres d’emploi en ligne

Fermer X