emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

La gestion des risques s'intalle dans les écoles

La gestion des risques s'intalle dans les écoles
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Pour se prémunir contre les risques industriels, les entreprises ont de plus en plus besoin d’experts de la sécurité. Les écoles se lancent sur le créneau.

Il y a sept ans, le 21 septembre 2001, l’explosion de l’usine AZF à Toulouse jetait un voile sombre sur l’industrie française. Et relançait l’idée de plusieurs industriels (EdF, Total, Airbus, Rhodia, Arcelor…) de créer un Institut pour une culture de la sécurité industrielle (ICSI). Devenu réalité en 2003, il vise à combler un vide en termes de formation. «Il existait beaucoup de cursus HSE (Hygiène, sécurité et environnement) classiques, mais nos fondateurs ont identifié un manque de culture de la sécurité dans l’entreprise », explique Ivan Boissières, le responsable du développement de l’ICSI. Très souvent, la gestion des risques en entreprise est traitée par plusieurs experts, cloisonnés dans leurs domaines. Au contraire, l’Institut a développé une approche transversale du risque. Après avoir lancé un mastère spécialisé (une formation d’un an destinée aux bac+5) sur la gestion globale des risques technologiques en 2004, deux autres mastères démarrent en cette rentrée. L’un, en anglais, sur l’analyse des risques et l’autre, en partenariat avec l’Ecole des mines de Paris et l’ESCP-EAP, sur les facteurs humains et organisationnels de la sécurité industrielle.

Les réglementations, mais aussi la menace pénale qui pèse sur les dirigeants, poussent les entreprises à assurer leurs arrières. «Il y a un fort besoin de ce type de profils depuis quelques années», constate Ivan Boissières. L’ICSI a fait des émules: il existe aujourd’hui une quarantaine de formations liées au management du risque. L’insertion des étudiants est très rapide: moins de trois mois, selon l’ICSI. Ils deviennent responsables HSE, chefs de projet ou encore experts en analyse de risques.


Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

4967 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X