emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

La période de professionnalisation : une aubaine pour former les salariés

 | par Gwenole Guiomard

La période de professionnalisation : une aubaine pour former les salariés
Corinne Ringeval.
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
La période de professionnalisation permet à quasi tous « les salariés » en CDI de se faire financer un cursus longue durée. Pour postuler, il suffit de convaincre son employeur du bien-fondé de sa démarche. Explications.

La période de professionnalisation est la Rolls-Royce du financement de la formation continue. Une aubaine extraordinaire permettant à quasi tous les salariés en Contrat à durée indéterminée de se faire financer un cursus pouvant aller jusqu’à 24 mois. Cerise sur le gâteau : ces financements sont peu connus. Cela explique pourquoi il y a, en ce moment, plus de fonds pour financer le système que de candidats… Conclusion : dans beaucoup d’OPCA, tous les dossiers « acceptables » sont acceptés.

 

Il existe cependant quelques contraintes. Tout d’abord, le contrat de professionnalisation concerne exclusivement les salariés en CDI. Ensuite, six publics sont prioritaires. Mais les conditions sont suffisamment étendues pour que la plupart des employés soient concernés. Concrètement, mais cela peut varier selon l’Organisme paritaire collecteur agréé (Opca), seuls les CDI ayant moins d’un an d’ancienneté auront du mal à se faire financer un cursus via la période de professionnalisation. De plus, cette dernière finance un cursus en alternance, de longue durée, le plus souvent diplômant ou certifiant. Bref, c’est idéal pour se faire financer un diplôme de haut niveau et reconnu.

 

Un argumentaire en 4 points

« La période de professionnalisation est à l’initiative de l’employeur, précise Amélie Leclercq, responsable adjointe de l’antenne sud ouest du Fafiec à   Toulouse. Mais son utilisation doit être codécidée. Le salarié intéressé par une formation peut, par exemple, utiliser l’entretien professionnel ou toute autre rendez-vous pour discuter avec sa hiérarchie et définir le projet de formation, les compétences à acquérir, le cursus à suivre ». Ensuite, le salarié doit expliquer à son employeur les compétences nécessaires à la bonne marche de son service, de sa carrière, ou de son employabilité. Pour cela, Corinne Ringeval, conseillère formation pour l’OPCA interprofessionnel et interbranche Agefos PME Ile-de-France, conseille aux salariés de proposer un argumentaire à son employeur en 4 points. « La période de professionnalisation favorise l’employabilité du salarié, explique-t-elle. Cette montée en compétences va donc bénéficier à l’employeur. Ensuite, l’alternance de la période de professionnalisation ne chamboule pas l’organisation du travail. Cela permet une formation qui s’inscrit souplement dans le mode de fonctionnement l’entreprise. Après, la période favorise la fidélisation de son personnel. C’est une source de motivation. Je suis formé. Je suis content. Je reste dans l’entreprise. Enfin, le financement de la période permet d’offrir un cursus de haut niveau pour un coût quasi nul pour l’entreprise ».

 

La plupart des cursus accessibles

Lorsque que l’employeur et l’employé sont d’accords sur le cursus à suivre, la demande doit être faite par la direction à son OPCA. La période de professionnalisation est un financement d’autant plus intéressant que le cursus et le salaire peuvent être financés. Certains OPCA subventionnent à raison de 45 euros de l’heure hors taxe les cursus. Pour une formation de 400 heures, cela équivaut à une formation avoisinant les 18 000 euros. Cela signifie donc que la plupart des cursus, même ceux des écoles les plus prestigieuses, sont accessibles.

 
Comment j’ai décroché une période de professionnalisation

Franck Noireaux, 45 ans, est inspecteur en contrôle etassurance qualité pour l'entreprise Sica-Kappa, société auditrice de matérielspétrolier-gazier. Il a acquis deux niveaux de qualifications grâce à la période de professionnalisation.

« Je suis inspecteur pour une sociétéspécialisée dans l’audit du matériel pétrolier et gazier. Mes clients exigent deleurs prestataires des niveaux de qualification en contrôle non destructif. C’est pourquoi mon employeur et moi-même avons décidé qu’il était importantque je puisse décrocher des niveaux de qualification sanctionnés par desexamens internationalement reconnus. Sans ces qualifications, mon employeurn’aurait plus eu de nouveaux contrats dans ces contrôles proprement dits. Pourfinancer ces cursus, mon employeur a utilisé la période de professionnalisation.Cela a valorisé mon CV et cela m’a permis – même si cela n’a pas été le seulélément déclencheur - d’obtenir une promotionprofessionnelle avec une augmentation salariale. La démarche a été effectuée par mon employeurcar je ne connaissais pas la période de professionnalisation. J’y ai additionnémon DIF. J’ai suivi les cours sur mon temps de travail chez un formateur. J’étais payésans perte de salaire. Au lieu d’aller au boulot, j’allais en cours. On m’adégagé du circuit du travail pour permettre de suivre la formation. Pour que cetype de cursus fonctionne, je conseille de bien intégrer son employeur à ladémarche. L’employeur doit être motivé pour faciliter la période de formation.Dans mon secteur, certaines sociétés de contrôle forment moins leurs salariés.Cela démotive leurs inspecteurs. Pour mon cas, la période deprofessionnalisation m’a permis d’acquérir de l’expérience. C’est bon pour moi. Je vaispouvoir améliorer mes compétences et pouvoir devenir formateur. C’est aussi excellent pourma société qui va pouvoir décrocher de nouveaux contrats ».

GG

 

 

 

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

12897 offres d’emploi en ligne

Fermer X