emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Travailler dans l'industrie

La SNCF va embaucher plus de 40 000 personnes d’ici 2017

La SNCF va embaucher plus de 40 000 personnes d’ici 2017
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Guillaume Pepy, président de la SNCF, a annoncé lors d’un séminaire de presse tenu à Berlin, que le groupe allait recruter 10 000 personnes en 2012 et 40 000 d’ici à 2017.

Guillaume Pepy, président de la SNCF, ne devait pas être peu fier de l’effet de son intervention, en fin de semaine dernière à Berlin. Dans un contexte d’incertitude économique, et alors que chacun n’a que le mot crise à la bouche, le président du groupe ferroviaire a annoncé devant un parterre de journalistes que le groupe allait embaucher 10 000 personnes en 2012 et 40 000 d’ici 2017. Avant de se féliciter que la SNCF soit derrière McDo la 2e entreprise française en termes de recrutement.

Si un temps, au début de l’année, le groupe avait pensé supprimer 1 000 postes, il n’en est finalement rien. Les postes « ont tous été maintenus » a déclaré le PDG de la SNCF. Et même le groupe s’est rendu compte que face aux nombreux départs à la retraite et à la hausse du trafic due à l’avantage comparatif accru avec l’automobile, il aura besoin de bras et de cerveaux.

Sur les 10 000 postes ouverts cette année, il faut en compter plus de la moitié (5 300) effectuées par l’établissement public à caractère industriel et commercial (Epic).

 

500 emplois d’avenir

Le groupe a aussi l’intention d’embaucher 500 jeunes dans le cadre des emplois d’avenir qui devraient être mis en place rapidement par le gouvernement. Ces emplois, pour rappel, sont ouverts aux jeunes âgés de 16 à 25 ans, peu ou pas qualifiés, issus en priorité des quartiers difficiles, et financés en partie par l’Etat pour une durée maximale de 3 ans. Les emplois d’avenir de la SNCF prendront leur place au sein de 4 activités, a précisé Guillaume Pepy. A savoir la médiation, l’entretien du patrimoine (abords des voies), l’accueil des touristes et le numérique.

Il a également annoncé la tenue d’un « Forum de recrutement » pour l’Ile-de-France, le 10 octobre prochain. A la clé 570 embauches en CDI, dont la moitié pour des personnes habitant en région parisienne et avec des formation à la clé. « Il y a un énorme besoin de recrutement dans les métiers d’infrastructure, en particulier dans le domaine de la signalisation » a précisé auprès de l’AFP Bénédicte Tilloy, directrice générale de SNCF Transilien. Depuis 2002, le trafic a augmenté de 47,6 % pour le TER et de 27 % pour le Transilien.

Lucile Chevalier

 

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

1322 offres d’emploi en ligne

Fermer X