emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

La VAE ou comment évoluer dans sa boîte ?

La VAE ou comment évoluer dans sa boîte ?
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Augmentation de salaire, un patron plus conscient de vos compétences et une meilleure estime de soi. La validation des acquis de l’expérience (VAE) n’a que de bons côtés, d’après une étude de l’Agence de services et de paiements ... certes une fois passé le sinueux parcours d’obtention du diplôme.

Au bout dun parcours semé dembûches, gloire, fortune et fierté attendent les valeureux de la validation des acquis de lexpérience (VAE). 80 % des 10 000 personnes ayant acquis un diplôme par la VAE dans les secteurs sanitaire et social entre octobre 2006 et avril 2009 et interrogés par lAgence de services et de paiement, estiment en avoir tiré un bénéfice sur le plan professionnel. 60 % dentre eux ont même été augmentés dans lannée qui a suivi leur diplôme. Et les plus grands bénéficiaires en sont les jeunes peu diplômés. Le gain de salaires est en effet plus important pour cette catégorie, un bon moyen de redistribuer les cartes.

Le bénéfice ne se fait pas nécessairement sentir dans le portefeuille. 37 % affirment ainsi avoir pu grâce au diplôme obtenu protéger leur emploi. Et plus du tiers estime que leur « responsable reconnaît davantage leurs capacités ». Il nest pas le seul. Les diplômés eux-mêmes, 2 sur 5 précisément, affirment « mieux connaître leurs capacités ».

2/5 ont une meilleure opinion deux-même

Mieux dans mon travail, mieux dans mes baskets. Le diplôme agit aussi sur le plan personnel. 4/ 5 diplômés éprouvent une fierté. 2/5 ont plus confiance en eux. Et 2/5 ont une meilleure opinion deux-mêmes. Un véritable élixir du bonheur professionnel la VAE. Et même les entreprises sont sous le charme. Les 3/4 des employeurs se disent en effet favorables à la démarche engagée par leurs salariés. Surtout que dans ce cadre, lemployé ne sabsente pas comme cest le cas quand il est en formation.

Trop long, beaucoup abandonnent en chemin

Pourtant le nombre de diplômés VAE reste modeste. Où est donc le piège ? Le candidat à la VAE a à franchir un certain nombre détapes qui ressemblent à un véritable parcours du combattant. Il doit déposer un premier dossier de demande, qui est jugée ou non recevable. Identifier et consigner, ensuite, par écrit dans un livret les tâches accomplies antérieurement et en rapport avec le diplôme demandé. Puis, présenter ce livret à un jury. Et « ces étapes prennent du temps et beaucoup abandonnent en chemin », déplore létude. Seuls 11 % des candidats arrivent  à port. Les institutions, souvent,  naccompagnent pas comme elles le devraient les candidats. Laccompagnement par une institution ne profite quà un diplômé sur deux.  Et certaines régions font durer le parcours plus longtemps que dans dautres. Dans les régions du Nord Pas de Calais et dAuvergne, il nest que de 14 mois contre 16 mois ailleurs. Allez savoir pourquoi.

Lucile Chevalier

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

5367 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X