emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Le congé parental pour élever son enfant

Le congé parental pour élever son enfant
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Le congé parental permet au père ou à la mère de prendre un congé d’un an pour élever son enfant. Mais cela a un coût. L’Echo Touristique du 15 juin vous détaille cette mesure.

A la naissance de ses jumeaux, Patrick décide de poser un congé parental pour élever ses enfants. Sa femme Nathalie pourra reprendre le travail comme elle le souhaite. Pour obtenir ce congé, notre homme – cela fonctionne aussi pour les femmes - devra prouver au moins un an d’ancienneté dans son entreprise à la date de la naissance ou de l’arrivée de l’enfant adopté dans le foyer, précise L’Echo Touristique du 15 juin dans son article « Prendre un congé parental ». Il écrira, ensuite, une lettre recommandée avec accusé de réception au moins un mois avant la fin du congé maternité. L’employeur ne peut pas refuser cette demande. Le congé parental a une durée initiale de un an, mais il peut être prolongé deux fois à condition que le congé ne dépasse pas le troisième anniversaire de l’enfant.

Il y a pourtant un inconvénient important à ne pas négliger : la perte de salaire. En effet, le conjoint qui prend un congé parental garde son emploi, mais perd la totalité de sa rémunération. Si ce système s’avère avantageux pour les personnes ayant de faibles émoluments puisqu’ils font l’économie d’une nourrice, il peut être en revanche risqué pour d’autres. Le salaire du conjoint qui travaille doit être suffisant pour prendre en charge seul sa famille. Par ailleurs, le parent en congé parental peut faire la demande auprès de la CAF du complément de libre choix d’activité. L’indemnisation est entre 140 et 400 euros. Autre option, le congé parental peut être à temps partiel. Dans ce cas, le salarié doit travailler un minimum de 16 heures par semaine.

Durant le congé parental, il est aussi important de ne pas se couper du monde du travail pour faciliter la reprise du travail. Il faut ainsi continuer à entretenir des liens avec ses collègues, à se tenir informé de ce qui se passe dans l’entreprise et il faut si possible donner des nouvelles à son patron. A la reprise du travail, la personne retrouve son emploi ou un emploi similaire avec un salaire au minimum équivalent. Elle peut, enfin, bénéficier d’une formation pour se remettre dans le bain, soit avant la fin du congé, soit lors de la reprise de l’emploi.

Pour en savoir plus : cliquez ici. Pour une analyse du congé parental via les services de l'Etat, c'est ici et pour tout savoir sur les aides de la CAF, c'est ici.

Laura Maubrey

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

5057 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X