emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Le gouvernement étudie une exonération de charges pour les seniors au chômage

 | par Christophe Bys

Le gouvernement étudie une exonération de charges pour les seniors au chômage
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Pour Laurent Wauquiez, la réforme des retraites ne passera que si le taux d’emploi des seniors s’améliore. Dans une interview au Parisien, il propose deux pistes dans ce but. Toutes deux visent à réduire le coût du travail pour l’employeur. Du classique.

C’est le secrétaire d’Etat à l’Emploi, Laurent Wauquiez, qui le dit dans une interview qu’il a accordé au journal Aujourd’hui Le Parisien : « la volonté du président de la République est claire : il n’y aura pas de réformes des retraites sans un plan d’action des seniors, les deux sont liés ». La France continue de se singulariser par un faible taux d’emploi des 50 – 65 ans, dus pour une large partie à l’âge légal de départ en retraite en 60 ans. Cela tire la moyenne vers le bas. D’ailleurs, note le secrétaire d’Etat, « en 2007, le taux d’emploi des 55-59 ans était de 54 % et il est passé 58,5 % en 2010, soit la moyenne européenne ».

Parmi les pistes envisagées par le secrétaire d’Etat figure l’exonération de charges sociales pour les entreprises qui embaucheraient des seniors au chômage. A l’appui de cette idée, il cite le succès d’une mesure d’inspiration similaire prise en faveur des PME de moins de 10 salariés qui embauchait un salarié quel que soit son âge. Pour Laurent Wauquiez, le succès de cette mesure est sans appel. Elle a permis de créer 1 million d’embauches, selon ses propres chiffres.  

Le président de la République a demandé à la ministre de l’Economie Christine Lagarde et au ministre du Travail Eric Woerth de réfléchir à l’adaptation de cette mesure en faveur de l’emploi des seniors au chômage. Pour les seniors déjà en poste, le secrétaire d’Etat évoque le développement du tutorat. Là encore, il propose d’abaisser le coût du travail des seniors, par une prise en charge d’une partie de leur rémunération. Il indique vouloir améliorer le dispositif existant qui permet d’utiliser l’argent de la formation professionnelle pour compléter le salaire du tuteur.

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

5367 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X