emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Les métiers dans l'hôtellerie restauration

Le Groupe Barrière déploie son quatrième accord handicap

 | par Laure Martin

Le Groupe Barrière déploie son quatrième accord handicap
Pour pérenniser et mener à bien son engagement, le Groupe prévoit diverses actions, « parmi lesquelles l’embauche de cinquante travailleurs handicapés sur la période de l’accord, dont au moins 60% en CDI »
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Le Groupe Barrière a signé fin 2019 son quatrième accord handicap, qui vise à favoriser l’employabilité des personnes handicapées. D’une durée de trois ans, cet accord a pris effet en 2020 et marque les dix ans d’engagement du Groupe en faveur de l’insertion et du maintien dans l’emploi des personnes handicapées. Objectif : favoriser la diversité des profils des collaborateurs.

Depuis de nombreuses années, le groupe Barrière s’engage contre la discrimination liée au handicap.
Convaincu que la vie en entreprise implique la valorisation des compétences, des savoirs-être mais aussi des différences, Barrière et ses partenaires sociaux ont signé, à l’unanimité (CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGC, FO), le quatrième accord handicap du Groupe depuis sa première initiative en 2009. 
 
Cet accord est effectif sur une période de trois ans à partir de cette année. « Avec les différents accords, notre objectif est de structurer les actions à mettre en place pour que nos collaborateurs en situation de handicap puissent exprimer leur talent et leur potentiel, rapporte Mélanie Formosa, responsable Ressources Humaines au sein du Groupe et chargée de la mission handicap. Nous mettons donc en place les conditions de travail adaptées au handicap. » 
 

« Déconstruire tous les stéréotypes et les clichés liés aux handicaps »

 
Les premières années, un important travail de sensibilisation des managers a été mené sur le terrain pour que ce dispositif fasse partie intégrante de la politique RH. « Nous voulons déconstruire tous les stéréotypes et les clichés liés aux handicaps, explique Mélanie Formosa. Nous travaillons avec les partenaires sociaux afin de veiller à ce que les objectifs soient les plus opérationnels possibles et adaptés aux contraintes du terrain. » 
 

Trois objectifs

Cette démarche repose sur trois objectifs majeurs.
 
Tout d’abord, favoriser l’embauche des personnes handicapées en facilitant l’intégration dans l’environnement de travail et l’accès aux locaux. « Si besoin, nous mettons en place des mesures d’insertion, nous achetons le matériel nécessaire ou adaptons les postes », indique Mélanie Formosa.  Pour les aménagements de poste, le groupe fait appel à la médecine du travail et parfois à des ergonomes ou des ergothérapeutes. 
 
Le groupe souhaite par ailleurs garantir l’employabilité des collaborateurs en assurant la poursuite de leur activité au sein du Groupe. « Lorsque le maintien dans l’emploi n’est pas possible, l’accord nous permet d’accompagner le collaborateur dans son employabilité, fait savoir Mélanie Formosa. Nous pouvons alors financer un bilan de compétences, une aide à la reconversion externe ou même une formation. »
 
Enfin, l’accord vise à développer des partenariats avec des entreprises protégées et adaptées et recourir à ces structures pour l’achat de biens, de sous-traitance ou de prestations de services. Le groupe affiche ainsi sa volonté de recruter et d’accompagner les collaborateurs nécessitant une aide spécifique dans leur quotidien. 
 

Des actions variées

Pour pérenniser et mener à bien son engagement, le Groupe prévoit diverses actions, « parmi lesquelles l’embauche de cinquante travailleurs handicapés sur la période de l’accord, dont au moins 60% en CDI », précise Mélanie Formosa.
Barrière prévoit également d’accompagner ses collaborateurs dans leurs démarches professionnelles et administratives et leur assure des formations professionnelles en fonction de leurs besoins.
Parallèlement, le Groupe va continuer de sensibiliser l’ensemble de ses 7000 collaborateurs et managers aux problématiques du handicap, afin de garantir la bonne intégration de ses travailleurs handicapés. Enfin, afin de favoriser les liens entre le milieu protégé et adapté, et le milieu ordinaire de travail, Barrière prévoit de développer davantage le recours aux Établissements et services d’aide par le travail (ESAT) et aux Entreprises adaptées (EA), contribuant ainsi à l’emploi indirect des travailleurs handicapés.

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Quelle place pour les femmes dans l’IT en 2020 ?

Quelle place pour les femmes dans l’IT en 2020 ?

Ciel mon mari est muté dans les Vosges!

Ciel mon mari est muté dans les Vosges!

Le cloud, le big data et la cybersécurité en quête de professionnels bien formés

Le cloud, le big data et la cybersécurité en quête de professionnels bien formés

Le Club Génération Industrie publie trois books à destination des industriels

Le Club Génération Industrie publie trois books à destination des industriels

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

334 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

ECONOMAT DES ARMEES Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X