emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Travailler dans grande distribution

Le management idéal pour développer au mieux son magasin

 | par 

Le management idéal pour développer au mieux son magasin
Que ce soit les encadrant ou les collaborateurs, elle les pousse le plus possible vers des idées créatives car « tous les ans, nous mettons en place les mêmes opérations commerciales »
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Créer une bonne ambiance de travail au sein de l’équipe du magasin, être à l’écoute du client, savoir oser et rester humble sont quelques-uns des conseils donnés par deux directrices de magasins pour développer au mieux un établissement. 

« D’après moi, il est impossible de travailler uniquement dans le but d’atteindre des objectifs pour son chiffre d’affaires », explique Sophie Précicaud, directrice depuis un an d’un hypermarché Carrefour de 15 000 m2 à Chambourcy (Yvelines) avec 500 collaborateurs. Pour cette directrice, la plus grande richesse d’un magasin, c’est son équipe. « La règle d’or est donc d’être à l’écoute, d’être bienveillant », souligne-t-elle. Pour elle, lorsqu’un directeur arrive en poste, il doit donc prendre le temps d’écouter ses collaborateurs. « Il faut déclencher leur participation de manière formelle et informelle, afin qu’ils sachent qu’ils peuvent s’exprimer. » Même son de cloche pour Louise Thillaye, directrice d’un hypermarché Carrefour depuis un an à Sainte-Geneviève-des-Bois (Essonne) avec 280 collaborateurs. « Lorsque j’ai accédé à ce poste, je l’ai fait avec beaucoup d’humilité, rapporte-t-elle. Dès le départ, j’ai favorisé les nombreux échanges avec l’équipe encadrante. » 

Impliquer les collaborateurs 

Louise Thillaye privilégie le management participatif et vante les mérites des échanges informels. « Mon bureau est toujours ouvert et le midi, avec l’équipe encadrante, nous déjeunons tous ensemble. C’est souvent dans ce contexte que naissent les meilleures idées. » Que ce soit les encadrant ou les collaborateurs, elle les pousse le plus possible vers des idées créatives car « tous les ans, nous mettons en place les mêmes opérations commerciales », souligne-t-elle. Au sein de l’hypermarché de Sainte-Geneviève-des-Bois, l’allée centrale est de temps en temps consacrée à la mise en place d’animations commerciales spécifiques à l’initiative des collaborateurs du magasin. L’un d’entre eux a par exemple proposé une thématique sur la mobilité urbaine et a donc présenté des hoverboards – sorte de skateboard électrique. « L’opération a vraiment très bien marché », se rappelle Louise Thillaye.

Ecoute du client

Développer son magasin, c’est aussi fidéliser les clients. Pour ce faire, rien de tel que d’écouter leurs remarques. « Lorsque je les croise dans les rayons, j’écoute ce qu’ils ont à me dire et je prends des notes pour voir si je peux ensuite mettre en place certaines de leurs suggestions », explique Sophie Précicaud. Il ne faut jamais oublier que le commerçant est là pour rendre un service. L’hypermarché de Sainte-Geneviève-des-Bois représente le magasin historique de l’enseigne, les clients y sont très attachés et cherchent le contact avec le directeur. « Je passe beaucoup de temps sur la surface de vente et je croise quotidiennement entre 20 et 30 clients avec lesquels je discute », indique Louise Thillaye. Une fois par mois, elle organise une table ronde réunissant entre 12 et 15 clients, afin d’échanger sur leur vision du magasin pendant environ deux heures. Ils peuvent également écrire des remarques et les laisser dans une boite à suggestion. « Je rappelle alors personnellement les clients, ou alors je leur écris un email ou un courrier. » 

Définir des objectifs

« Pour moi, tout se tente, tout le temps, il faut sourire, rire, il faut de l’amusement et il faut le faire avec le cœur, explique-t-elle en précisant avoir organisé le 24 décembre dernier le concours du pull le plus "kitch" parmi les cadres. Il n’y a que ceux qui ne tentent pas qui ne font pas d’erreur. » Elle conseille aux directeurs de connaître leurs objectifs à long terme. « C’est important car ne pas savoir où l’on va peut être stressant et avoir un impact sur nos relations avec les collaborateurs. » Et elle se donne pour méthode de travail de toujours penser à son successeur. « Je sais que je vais passer le relai, souligne-t-elle. Le management bienveillant, c’est transmettre et laisser des bases, un héritage. »

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Les jeunes ingénieurs ont toujours la cote en 2019

Les jeunes ingénieurs ont toujours la cote en 2019

2019, un marché de candidats

2019, un marché de candidats

Assurance : des recrutements en hausse

Assurance : des recrutements en hausse

Franchise : la force du réseau

Franchise : la force du réseau

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

1608 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X