emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Recrutement dans la grande distribution

Le métier de chief data officer dans la distribution

 | par Lucile Chevalier

Le métier de chief data officer dans la distribution
Le chief data officer ou responsable des données de masse doit être en mesure d’épauler tous les services d’une enseigne de la grande distribution : direction, marketing, RH, vente.
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Le chief data officer fait partie de ces nouveaux métiers nés avec la transformation digitale. Ce métier gagne à être connu car il sera très recherché en 2016 dans la grande distribution. Ce secteur recherche des spécialistes sachant transformer la montagne des données clients en business pour son entreprise.

 

Il y a environ 2 mois, le groupe Carrefour embauchait son premier chief data officer. « On constitue une équipe de plus en plus structurée et dédiée aux sujets du digital et de l’analyse des données », confiait Isabelle Calvez, la DRH du groupe, en février dernier, au centre de coworking parisien, Numa, lors de la présentation du nouveau site de recrutement de l’enseigne. Car l’enseigne aurait tort de se priver. Elle est assise sur une montagne de données. Il ne manquait plus qu’un chief data officer pour transformer ces data en opportunités de business ou de politique des ressources humaines. « Les données, dont regorgent les cartes de fidélités, analysées, pourraient nous permettre de mieux appréhender les attentes des clients, de mieux gérer nos stocks pour les satisfaire. Faire le même travail avec le million de CV que nous recevons chaque année pourrait peut-être un jour nous ouvrir la voie des recrutements prédictifs », anticipe et explicite Thierry Roger, directeur de l’espace Emploi de Carrefour France.

 

« Une fonction stratégique »

Bref, l’enjeu est stratégique et les enseignes de distribution alimentaire s’y mettent. C’est dire si le chief data officer sera très couru en 2016. Car, il faut bien voir que la grande distribution est très concurrencée sur ce sujet. Déjà menacée par les Amazon et pure-player du e-commerce, elle a laissé les Fnac, Darty et Redoute partir devant et s’emparer en premier de ces nouveaux enjeux stratégiques. « En 2016, les choses devraient pas mal bouger dans l’alimentaire. Le chief data officer deviendra indispensable. Toute la question sera de savoir à quel endroit de l’organisation il sera rattaché », pointe Olivier Trouvé en charge du secteur de la distribution au sein de Capgemini. Car le chief data officer doit détenir une fonction stratégique. Car sa mission est de sourcer, organiser, classifier, analyser les données pour en dégager des tendances et optimiser le business de son entreprise, les processus RH, la gestion des stocks. Pour résumer, c’est le Monsieur « données » et son travail aide tous les services : le directeur général dans la prise de ses décisions stratégiques, le marketing pour mieux identifier et appréhender la demande client, l’opérationnel qui, possédant des outils pour anticiper les demandes, gérera mieux les stocks. Ou encore le service RH qui dispose d’outils pour, par exemple, mieux anticiper les besoins en formation.

 

« Une solide formation technique »

Le métier étant nouveau, il n’y a pas encore de voies royales bien définies pour y accéder. Certaines enseignes cherchent des profils techniques comme des employés du service des systèmes informatiques. D’autres promeuvent des marketeurs. Une chose est sure. Au départ, il faut une solide formation technique (il s’agit aussi de construire des algorithmes pour classer efficacement cette montagne de données) en mathématique, statistiques tout en possédant une vision business. « Les premières enseignes ont, soit rattaché cette fonction à la direction des systèmes information, soit au service marketing. Aujourd’hui la tendance est de rattacher cette fonction à un pôle business au sens large, transversal, au cœur de tous les services », estime et conclut Olivier Trouvé.

 

 

 

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

NGE recrute au Forum ESTP

Ingerop recrute au Forum ESTP

Hays recrute au Forum ESTP

Fayat recrute au Forum ESTP

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

1845 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X