emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Le partage des profits a baissé en 2013 et baissera en 2014

Le partage des profits a baissé en 2013 et baissera en 2014
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

En 2013, le montant moyen de la prime de partage des profits a atteint 200 euros, contre 270 euros en 2012. Il devrait encore baisser en 2014, selon une étude publiée aujourd’hui par Deloitte.

Au départ, il y avait cette idée : les salariés devaient pouvoir profiter des bénéfices de leur entreprises. Si dans une entreprise employant plus de 50 salariés et cotée en bourse, les dividendes versées aux actionnaires augmentaient, alors l’entreprise était tenue de verser à ses salariés une prime de partage des profits. Cette prime a vu le jour en juillet 2011 et a été surnommée « prime 1000 euros ». Un peu vite. Les 1000 euros, peu de salariés les ont vus.

 

200 euros en 2013

En 2011, les montants ne pesant pas lourds ont déçus et depuis les enveloppes n’ont eu de cesse de s’alléger. C’est ce que montre une étude Deloitte, publiée aujourd’hui, portant sur le cas de 65 entreprises représentant plus de 50 salariés. Ainsi, en 2013, le montant moyen de cette prime perçue par les salariés atteint péniblement les 200 euros. En 2012, le montant moyen était de 270 euros. « En 2011 et 2012, poursuit l’étude, les entreprises les plus généreuses ont versé jusqu’à 600 euros mais pas au-delà ». La majorité d’entre elles (60 %) ne vont pas jusque-là et verse moins de 150 euros. Et en 2014 faut-il espérer un rebond ? Pas vraiment. Le montant moyen devrait atteindre les 180 euros. Si d’ici là, elle n’est bien sûr pas supprimée. En juillet 2012 en effet, lors de la première conférence sociale, le gouvernement avait en effet annoncé son intention de faire un sort à cette prime inefficace qui déçoit. Mais, avant de donner le dernier coup fatal, il souhaite que les partenaires sociaux mènent des négociations sur l’épargne salariale. Pour l’instant ces grandes négociations n’ont pas encore trouvé de dates dans l’agenda.

Lucile Chevalier

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Office manager : qui sont-ils ?

Office manager : qui sont-ils ? 

[Publi-rédactionnel] “Chez MODIS, nous sommes convaincus que de la différence de chacun naît la réussite de tous ! ”

[Publi-rédactionnel] “Chez MODIS, nous sommes convaincus que de la différence de chacun naît la réussite de tous ! ”

Trop d’heures sup’ ne vous vaudra pas une promotion

Trop d’heures sup’ ne vous vaudra pas une promotion

J’ai décidé d’être heureux au travail!

J’ai décidé d’être heureux au travail!

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

5095 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X