emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa L'echo tourisique Neo restauration Le Moniteur

Le portage salarial pour se recentrer sur son affaire

 | par 

Le portage salarial pour se recentrer sur son affaire
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Utiliser une entreprise de portage permet à un salarié entrepreneur de déléguer la gestion et les tracasseries administratives à un tiers. Et de se recentrer sur ses affaires. En contrepartie, le « porté » devra verser à l’entreprise de portage entre 3 à 20 % de son chiffre d’affaire.

C’est une sorte de rêve pour entrepreneur. Avoir le beurre de la liberté entrepreneurial et l’argent du beurre de la protection du salarié d’entreprise. Sur cette idée est né le portage salarial. Aujourd’hui, près de 30 000 personnes goûtent ce système.

Pour devenir un « porté », il faudra tout d’abord développer une affaire comme on peut la créer lorsque l’on développe sa propre entreprise. Il faudra une bonne idée, un business plan, des capitaux… Et des rentrées d’argent. C’est à partir de ce moment là qu’il faudra s’engager avec une entreprise de portage salarial pour qu’elle réalise un service administratif permettant au porté de devenir salarié de l’entreprise de portage avec un bulletin de paye à la clé, des cotisations salariés et patronales.

Un bulletin de paye

Les intérêts pour devenir « porté » sont nombreux. Le premier d’entre eux est de « rester indépendant tout en étant sous statut salarié, précise une conseillère d’une société de portage. Le porté est donc un chef d’entreprise qui ne veut pas gérer la gestion du travailleur indépendant ». Cela lui simplifie la vie administrative. De plus, les charges ne sont à payer que lorsque l’on développe un chiffre d’affaires.

Cela assure aussi au porteur qu’il n’y aura pas d’erreur de gestion et un bulletin de paye avec couverture sociale, assurance chômage à la clé. Le 2 e avantage est celui inhérent au bulletin de paye. Il est mieux accepté par les banques et autres agences immobilières que le bilan de l’entrepreneur. Cela permet enfin de faire partie d’un réseau via sa société de portage et de se faire épauler par des tiers en permanence.

3 % du CA pour une prestation basique

Pour bénéficier de tout cela, il faudra ensuite rechercher sa société de portage. Pour se faire, mieux vaudra s’appuyer sur des sociétés de portage membre de l’une des trois organisations professionnelles : Syndicat National des Entreprises de Portage Salarial (SNEPS), Fédération Nationale du Portage Salarial (FENPS) ou Union des Entreprises de Portage Spécialisées (UNEPS).

Il faudra aussi rémunérer la société de portage. Selon les services rendus, les honoraires d’une société de portage sont comprises entre 3 % du chiffre d’affaires pour une prestation basique (le bulletin de paye) et 15-20 % pour de l’aide à la définition de projet, aide à la création, mise à disposition de salle, développement d’un réseau, formation, centrale d’achat..

« Le portage ne résout pas tous les problèmes du porté, conclut Josette Londé, présidente de l’Union nationale des entreprises de portage spécialisées

Pour réussir son projet, il faut monter un business plan, faire son étude de marché. Le porté est dans une situation d’entrepreneur. S’il ne ramène pas de chiffre d’affaires, il n’aura rien pour vivre. Le portage permet de résoudre les problèmes d’intendance mais ne garantit pas la réussite d’une affaire. Le portage convient aux indépendants et aux entrepreneurs ».

Gwenole Guiomard

Le coût du portage

 

Si un porté verse 100 euros de chiffre d’affaires à une entreprise deportage salariale, cette dernière lui rétrocède de 45 à 48 euros pourun portage classique. Cela inclut les charges patronales, salariales etles honoraires de la société de portage. Bien évidemment, le portépaiera des impôts sur ces sommes acquises.

Dans le cadre d’un portage de l’auto-entrepreneuriat, le taux de restitution va de 68 à 78 % selon l’activité du porté.

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

16864 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X