emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Le rythme des créations d’emploi ralentit au 2e trimestre

Le rythme des créations d’emploi ralentit au 2e trimestre
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Au 2e trimestre 2011, 20 100 postes ont été créés dans les secteurs marchands. La bonne nouvelle : la création d’emplois continue. La mauvaise : à un rythme nettement moins soutenu qu’au 1er trimestre.

Il fallait s’y attendre. Après un 1er trimestre heureux, le 2e trimestre est plus morose. Les deux trimestres ont certes vu le nombre de créations d’emploi dans les secteurs marchands augmenter. La différence se situe dans le rythme. Au cours des 3 premiers mois de l’année, 78 300 postes ont été créés, a annoncé hier l’Insee. Une estimation revue à la hausse. Car le 9 juin dernier, l’institut des statistiques pariait sur 58 200 postes.

Concernant, le 2e trimestre, c’est l’inverse qui s’est produit. Le 16 août dernier, l’Insee tablait sur 68 300 postes créés. Après réflexion, l’institut estime a divisé par 2 son estimation : 33 300 emplois ont finalement été créés au 2e trimestre. Pour résumer, du 1er au 2e trimestre, l’on est passé de 78 300 emplois créés dans les secteurs marchands à 33 000. Un ordre de grandeur confirmé par Pôle emploi, qui pour son travail de statistique se base sur les entreprises affiliées à l’assurance chômage. Selon ce dernier, 39 800 emplois ont immergé au 2e trimestre.

 

L’industrie détruit des emplois

Le ralentissement a touché en premier l’industrie. Alors qu’au 1er trimestre, le secteur pouvait se réjouir de créer des emplois (+ 4 300) pour la première fois depuis 2001. Elle retrouve au 2e trimestre ses maux : 2 900 postes ont été détruits. Sur un an, l’industrie perd 18 500 emplois. La construction a l’inverse, continue son bonhomme de chemin : 4 100 emplois créés au 2e trimestre contre 4 800 pour les 3 mois précédents.

L’emploi intérimaire de son côté « se stabilise, après huit trimestres de hausse », note l’Insee. Et pour le tertiaire hors intérim, les créations d’emplois ont été moins heureuses entre avril et juin qu’au cours des 3 premiers mois de l’année : 31 900 postes créés contre 52 500.

Lucile Chevalier

 

 

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

8602 offres d’emploi en ligne

Fermer X