emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Les salaires dans l'assurance, la banque et la finance

Le salaire des actuaires a progressé de 16 % en un an

Le salaire des actuaires a progressé de 16 % en un an
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Pour attirer et fidéliser ces experts de la gestion du risque, les entreprises de la banque, du conseil et de l’assurance mettent la main à la poche. Zoom sur l'excellente rémunération des actuaires.

 

L’actuariat est une fonction clé dans le secteur de l’assurance et de la banque. Dans les assurances, en amont, il participe à la création de nouveaux produits. Il évalue également les risques et établit une grille de tarification. Membre de la direction financière, il calcule les provisions ou modélise la valeur future des avoirs de la société. Au sein d’une banque, il gère et place les capitaux. Bref, le travail de l’actuaire est stratégique et ces salariés très recherchés et pas toujours facile à trouver. « Trop peu d’actuaires sont formés en France pour répondre aux besoins du marché », pointe le cabinet Hudson dans son étude de rémunération sur les actuaires. Une rareté que les actuaires n’hésitent pas à monnayer. « L'évolution moyenne des salaires est supérieure à celle du marché des cadres et l'écart avec les autres métiers se creuse au fur et à mesure des ans », observe Louise Enescaux, consultante en assurance chez Hudson France.

Ainsi, en 2013, les salaires des actuaires ont augmenté en moyenne de 16 %, relate l’étude. Ceux qui sont restés dans leur entreprise ont gagné en moyenne 10 % de plus. En revanche, l’augmentation salariale peut atteindre les 20 à 25 % lorsque l’actuaire change d’entreprise.

 

79 % des actuaires touchent un variable

Les banques et sociétés de gestion sont les entreprises les plus généreuses. Suivent ensuite, les sociétés de réassurance, le conseil, les compagnies d’assurance, les instituts de retraite et de prévoyance. Les mutuelles ferment la marche. Mais il n’y a pas que le fixe qu’il faut prendre en compte. 79 % des actuaires touchent un variable. Il « représente 10 % de la rémunération pour les actuaires travaillant en région contre 18 % en Ile-de-France », détaille le cabinet Hudson. Enfin, il y a d’autres à-côtés, souvent pour les plus expérimentés. 15 % des actuaires ont ainsi des stock-options. 11 % bénéficient d’une voiture de fonction.

Lucile Chevalier

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Un campus 100% numérique

Un campus 100% numérique

Le gestionnaire de patrimoine, expert de la protection financière sur-mesure

Le gestionnaire de patrimoine, expert de la protection financière sur-mesure

La transformation de l’entreprise, clé d’une réussite en 2021

La transformation de l’entreprise, clé d’une réussite en 2021

Les accélérateurs comme soutien au déploiement des start-up

Les accélérateurs comme soutien au déploiement des start-up

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

680 offres d’emploi en ligne

Fermer X