emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Les salaires dans l'assurance, la banque et la finance

Le salaire des souscripteurs en assurance

 | par Gwenole Guiomard

Le salaire des souscripteurs en assurance
Le salaire de départ d'un souscripteur entreprise est de l'ordre de 32 000 euros brut par an.
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Le métier de souscripteur est l’un de ceux qui sont le plus en tension dans le secteur de l’assurance. D’où des salaires conséquents commençant à 32 000 euros brut par an. Et pouvant, après cinq ans d’expérience, atteindre les 45 000 euros brut par an.

 

Le métier de souscripteur est en vogue. Avec celui de téléconseiller et de spécialiste de l’assurance vie, il est considéré par les recruteurs comme un métier en tension. Cela signifie qu’il y a plus d’offres d’emploi que de candidats à postuler. C’est une bonne nouvelle pour les spécialistes de cette fonction. Cela explique aussi pourquoi ce métier est bien payé.

« Il y a rareté des profils avec beaucoup de demandes de la part de mes clients et peu de candidats, précise Aurélien Jaunet, manager de la division assurance pour la société d’intérim et de placement Walters people (250 recrutements par an dans le secteur des assurances). Ce sont des postes techniques et les compétences en souscription sont difficiles à trouver. Et encore plus difficile pour le risque en entreprise. Quand on rajoute une compétence linguistique pour des clients français ayant des succursales à l’étranger, cela devient très compliqué ».

 

Un variable de l’ordre de 3000 euros

Dans leur carrière, les souscripteurs peuvent commencer comme souscripteur pour les particuliers. Ils sont à la fois le souscripteur, le commercial et le gestionnaire du contrat. Ils peuvent commencer dans la carrière avec un Bac +2/3 de type BTS ou licence assurance voire BTS force de vente. Pour cette population, le salaire de départ avoisine les 25 000 à 28 000 euros brut par an. Comme ils sont aussi des commerciaux, un variable de l’ordre de 3000 euros par an est possible.

Les souscripteurs peuvent aussi s’orienter – c’est conseillé pour développer au mieux sa carrière - vers le risque des entreprises. Ces salariés doivent détenir un diplôme de niveau Bac +4/5 de type Enass, Esa ou un Master 2 en droit des assurances. En début de carrière, ces salariés perçoivent de 32 000 à 35 000 euros brut par an. Ils sont assistant souscripteur ou gestionnaire de production. Ils toucheront un peu plus s’ils maîtrisent une langue supplémentaire. Au bout de 2 à 3 ans, ils peuvent espérer devenir souscripteur et percevoir en-dessous de 44 000 euros brut par an. Avec 6 à 10 ans d’expérience, ils atteindront une rémunération comprise entre 40 000 et 47 000 euros brut par an, selon l’étude de rémunération du cabinet de recrutement Robert Half.

 

Devenir directeur des risques

Enfin, pour pouvoir espérer une carrière la plus rémunérée possible, il est conseiller de débuter par le risque entreprise plutôt que par le risque particulier. Ce dernier propose des ascensions professionnelles plus lentes et bloquées après 10 ans d’expérience dans ce secteur. A titre d’exemple, l’étude salariale de Hays 2016 sur le secteur de l’assurance estime qu’un assistant souscripteur dommage percevra environ 30 000 euros brut par an en début de carrière.

Les carrières des souscripteurs entreprises sont donc plus rapides mais le niveau d’entrée est plus élevé (Bac +4/5). Après la souscription entreprise, les possibilités de développement sont celles de l’inspection. Ces inspecteurs gèrent des souscripteurs pour des salaires avoisinant les 80 000 euros brut par an. Ensuite, il est possible de devenir directeur des risques (leur salaire avec plus de dix ans d’expérience dépasse, selon l’étude de Robert Half, 100 000 euros brut par an).

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

2020 : vers un nouveau record du recrutement de cadres

2020 : vers un nouveau record du recrutement de cadres

Bien vieillir chez soi : l’habitat innove !

Bien vieillir chez soi : l’habitat innove !

Plateformes de micro-travail : l’impact sur les emplois et l'industrie

Plateformes de micro-travail : l’impact sur les emplois et l'industrie

Office managers : combien gagnent-ils ?

Office managers : combien gagnent-ils ?

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

517 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X