emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Le Smic devrait faiblement augmenter en janvier prochain

Le Smic devrait faiblement augmenter en janvier prochain
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Depuis 2010, c’est la règle. Le Smic est revalorisé à la date du 1er janvier et non plus du 1er juillet. Mais pour 2013, il ne faudra pas s’attendre à de grandes envolées. En effet, le taux d’inflation - il conditionne en partie la hausse du Smic - est de 1,4 % sur un an.

Chaque nouvelle année commence, et cela depuis 2010, par une revalorisation du Smic. La hausse est calculée en fonction de l’évolution des prix à la consommation sur un an et de l’évolution du pouvoir d’achat du salaire horaire de base ouvrier (SHBO). C’est la règle de base. A cela s’ajoute une autre règle. Celle de l’augmentation automatique peu importe la période de l’année si l’indice des prix franchit la barre des 2 %. Le Smic est alors augmenté dans la même proportion.

Ici, c’est la première règle qui nous intéresse. Combien toucheront en plus, dès le début de l’année 2013, les salariés au Smic. Le gouvernement doit prendre sa décision le 19 décembre prochain en conseil des ministres. Mais déjà, il ne semble pas farfelu de prédire une hausse peu importante.

 

Une inflation à 1,4 %

D’après les chiffres de l’Insee publiées hier, les prix à la consommation ont baissé de 0,2 % en novembre par rapport au mois d’octobre. Sur un an, ils n’augmentent plus que de 1,4 %. C’est le taux d’inflation. La décrue est due en bonne partie à la baisse des prix de l’énergie, et en particulier les prix des produits pétroliers qui ont baissé de 2 % sur un mois, et n’ont augmenté que de 1,2 % sur un an. Les prix de l’alimentation sont stables en novembre, et augmentent de 2,6 % sur un an, contre + 3,2 % un an plus tôt. Bref, l’inflation s’est considérablement calmée. Depuis le printemps 2011, elle voguait plutôt au-dessus des 2 %.

 

Le coup de pouce de juillet

L’autre jambe sur laquelle s’appuie le calcul de la hausse du Smic, le SHBO, n’a pas encore été chiffré. La Dares devrait fournir son estimation demain. Mais déjà selon les chiffres provisoires, l’indice du salaire horaire de base ouvrier avait progressé de 2,3 % au 3 e trimestre sur un an. Dans le même temps, l’inflation progressait de 1,7 %. Le gain de pouvoir d’achat était donc de 0,6 %. Ce qui ne devrait pas conduire à une hausse importante du Smic.

Dernier élément, le gouvernement avait déjà donné un coup de pouce en juillet dernier, en augmentant le Smic de 2 %. Du coup, il devrait être moins généreux pour le 1 er janvier.

Lucile Chevalier

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

8723 offres d’emploi en ligne

Fermer X