emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Le taux d’activité des seniors a bondi en 2011

Le taux d’activité des seniors a bondi en 2011
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Le taux d’activité des 55-64 ans a grimpé en 2011 de 3 points pour atteindre 44,4 %, dont 41,5 % en emploi et 2,9 % au chômage, annonce la Dares dans une étude publiée aujourd’hui.

 

La France progresse. En 2011, le taux d’activité des seniors (55-64 ans) a bondi de 3,2 points pour atteindre les 44,4 %, avec 41,5 % des personnes en emploi et 2,9 % au chômage. C’est mieux qu’au cours des années précédentes, entre 2008 et 2010, la hausse oscillait autour des 2 % par an. Cette accélération est surtout portée par l’augmentation du taux d’activité des 60-64 ans, qui a progressé de 3 points en 2011 contre 1 point par an en moyenne sur les 3 années précédentes. Pour les plus jeunes, les 55-59 ans, « avec la poursuite de la réduction du nombre de bénéficiaires d’un dispositif public de cessation anticipée d’activité (NDLR : les pré-retraites), le taux d’activité a progressé lui aussi, d’environ 3 points en 2011, au même rythme que de 2008 à 2010 », détaille la Dares dans son étude.

 

Effet de la réforme des retraites

Cette accélération s’inscrit dans une tendance et s’explique largement par les réformes successives mises en place pour maintenir les seniors sur le marché du travail. Détour historique pour comprendre ces chiffres. De 1975 à 1990, le taux d’activité des seniors, sous l’effet de l’instauration des préretraites puis de la dispense de recherche d’emploi, baissait régulièrement de 1,2 % en moyenne par an. Dans les années 1990, la participation des seniors au marché du travail s’était légèrement repliée (-1,5 point en dix ans). Et depuis 2001, c’est le rattrapage. Et en 2011, cela s’accélère, « en raison notamment de l’entrée en vigueur au 2 nd semestre de la réforme des retraites de 2010 qui a maintenu plus tardivement sur le marché du travail les personnes nées à compter du 1 er juillet 1951 », note l’étude.

 

Le taux d’emploi progresse aussi

Autre bonne nouvelle, le taux d’emploi des seniors a lui aussi connu une accélération en 2011. Il a progressé de 3 points. Et les emplois sont plutôt de qualité. Certes, les seniors occupant un emploi travaillent un peu plus souvent à temps partiel que l’ensemble des actifs : 34 % des femmes âgées de 55 à 64 ans contre 30 % pour l’ensemble des actifs, 11 % des hommes âgés de 55 à 64 ans contre 6 % pour l’ensemble des actifs. Reste, qu’ils sont nettement moins concernés par les emplois plus précaires. « Dans les entreprises privées ou publiques, comme dans la fonction publique, les salariés seniors ont environ 2 fois moins souvent un contrat temporaire (CDD, intérimaires, contractuels en CDD de la fonction publique) que l’ensemble des salariés » note la Dares.

2011 a donc plutôt été une bonne année pour les seniors. Grâce à elle, le taux d’activité des 55-59 ans en France est légèrement supérieur à la moyenne européenne (+ 1,5 point). En revanche, il y a toujours des progrès à faire pour les 60-64 ans. Le taux d’activité pour cette tranche d’âge est inférieur en France de 13,6 point à la moyenne européenne. Pire, « parmi les pays de la zone euro, la France est le seul pays pour lequel moins d’une personne sur 5 est active entre 60 et 64 ans », conclut l’étude.

 

Lucile Chevalier

 

 

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

8723 offres d’emploi en ligne

Fermer X