emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Les salaires de la grande distribution

Le top 3 des meilleurs salaires dans la distribution

 | par Lucile Chevalier

Le top 3 des meilleurs salaires dans la distribution
Le directeur expansion peut percevoir de 200 000 à 400 000 euros brut par an.
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Directeur d’hypermarché, directeur des achats et directeur expansion, tels sont les 3 fonctions les mieux rémunérées du secteur distribution. Ils perçoivent au moins 100 000 euros brut par an. On vous explique pourquoi.

 

Les meilleures rémunérations du secteur distribution atteignent et dépassent les 100 000 euros brut par an. Autant dire du lourd dans un secteur, celui de la distribution, où les marges sont faibles et les salaires plutôt chiches.

 

Le directeur d’hypermarché : 100 000 euros brut par an

Le premier à rentrer dans le cercle des 3 plus gros salaires est le directeur d’hypermarché. Avec de l’expérience, plus de 8 ans, il gagne « autour de 100 000 euros brut par an ».  Il faut dire, le poste est stratégique : c’est le directeur qui définit la stratégie commerciale et managériale du magasin. Il rapporte aussi de l’argent à l’enseigne : un hypermarché est un gros centre de profit avec un chiffre d’affaires dépassant les 100 millions d’euros par an, voire même les 250 millions s’il figure parmi le top 3 des points de vente les plus rentables. Enfin, le poste comporte de fortes responsabilités managériales. Cela se paie aussi. En moyenne un hypermarché compte autour de 200 employés.

 

Le directeur des achats : autour de 150 000 euros brut par an

Le 2e place du podium est occupé par le directeur des achats, avec un salaire annuel brut tournant autour des 150 000 euros brut par an pour les expérimentés (plus de 8 ans). « Dans le secteur de la distribution, les marges sont serrées. Faire les bons choix pour éviter les pertes et développer les ventes, et obtenir les produits aux meilleurs prix, la mission du directeur des achats est éminemment stratégique pour le groupe. Ses décisions ont un impact direct sur le chiffre d’affaires du groupe. Le poste comprend aussi une part de management, le directeur est à la tête d’une équipe d’acheteurs. Enfin, il bénéficie de primes diverses, sur objectifs, sur résultat. Telles sont les principales raisons qui expliquent ce salaire », analyse Pauline Brené, responsable de la division Grande distribution pour le cabinet de recrutement Hays.

 

Le directeur expansion : 200 000 à 400 000 euros brut par an

Et voici enfin le vainqueur : le directeur expansion. Avec de l’expérience et s’il travaille pour un grand groupe, il gagne entre « 200 et 400 000 euros brut par an » indique le cabinet de recrutement spécialisé Labeille Conseils. Le job : « préparer l’implantation de futurs magasins, l’extension ou encore la relocalisation de magasins existants, en fonction de la stratégie commerciale de l’enseigne » résume l’Apec. L’emplacement, même avec l’essor du e-commerce, est le nerf de la guerre. Un magasin qui rapporte est, en général, un établissement bien placé. « Le directeur expansion possède une vraie expertise. Pour décider d’un emplacement, il mène une étude géostratégique, dresse un business plan, étudie avec l’architecte et le bureau d’études la faisabilité du projet (un centre de stocks, circuits de chaud et de froid), doit obtenir un permis de construire auprès de la municipalité, suivre les travaux, etc… Sans compter que l’investissement est important. Car les enseignes se recentrent de plus en plus sur des plus petites surfaces en ville où le m2 est cher », explique Maryvonne Labeille, PDG de Labeille Conseils. Côté compétences, le directeur d’expansion a, en général, suivi un cursus en droit, ou en travaux public ou en école de commerce. Ensuite, avec l’expérience, il développe une multitude de compétences. Cette expertise multiple et très pointue justifie ce gros salaire.

 

 

 

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Le Groupe Barrière déploie son quatrième accord handicap

Le Groupe Barrière déploie son quatrième accord handicap

Le Club Génération Industrie publie trois books à destination des industriels

Le Club Génération Industrie publie trois books à destination des industriels

Simulation de gestion de crise pour les étudiants de l’Inseec

Simulation de gestion de crise pour les étudiants de l’Inseec

Crise sanitaire : la mobilité interne à privilégier chez les cadres

Crise sanitaire : la mobilité interne à privilégier chez les cadres

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

1862 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X