emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Recrutement dans l'assurance, la banque et la finance, Travailler dans l'assurance, la banque et la finance

Les compétences digitales pour booster une carrière dans l'assurance

 | par Gwenole Guiomard

Les compétences digitales pour booster une carrière dans l'assurance
Pour développer des compétences digitales, le salarié doit s’autoformer via le suivi de Mooc ou la lecture d’ouvrages. Il ne faut pas non plus hésiter à demander des formations à son employeur.
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

La digitalisation transforme à grande vitesse les métiers de l’assurance. Pour prendre le (bon) train en marche, il faut être curieux, s’autoformer, proposer des innovations pour s’adapter à la digitalisation en cours dans l’assurance. Nos conseils.

 

C’est Thomas Buberl, le nouveau – et jeune - dirigeant d’Axa qui le précise. Dans les Echos du 22 juin 2016, il explique que, pour éviter une possible « ubérisation » du secteur, les métiers de l’assurance  doivent « se réinventer. Nos concurrents de demain, ce ne sont pas seulement ceux d'aujourd'hui, mais bien Google, Facebook, Amazon ou Apple, ajoute-t-il. Toutes ces entreprises s'intéressent à l'assurance. Demain, Apple pourrait tout à fait vendre de l'assurance-santé. Plutôt que de se faire reléguer au simple rôle de porteur de risques, mieux vaut donc imaginer comment travailler avec ces nouveaux acteurs et tirer parti de leurs atouts pour devenir meilleur. En Allemagne, nous avons commencé à créer de nouveaux services autour de l'assurance auto, par exemple en trouvant à nos assurés la meilleure place de parking. C'était une vraie attente, et les clients sont prêts à payer pour cela ».

 

Des travaux à valeur ajoutée

Conclusion, les salariés de l’assurance vont devoir acquérir de nouvelles compétences pour travailler au mieux dans le secteur voire pour tout simplement garder leur place. C’est l’avis de Stéphanie Mingardon, directrice associée du Boston Consulting Group et experte en organisation et Ressources Humaines. « La digitalisation touche l’entreprise dans toutes ses composantes, précise-t-elle. Elle offre des opportunités pour optimiser les organisations. Le digital permet d’avoir accès à plus d’informations qu’avant et cela permet de rentrer en contact avec plus de salariés, de clients ».

Cela signifie aussi, pour le salarié, qu’il doit suivre cette volonté d’amélioration de la performance globale de l’entreprise à son propre niveau. Il doit réduire ses tâches administratives pour passer plus de temps sur des travaux à valeur ajoutée.

Chez l’assureur Amaline Assurances dont la marque la plus connue est Amaguiz mais qui développe aussi en marque blanche des activités d’assurance pour Renault ou Gan, la digitalisation va de soi. L’entreprise de la banlieue nantaise de 250 salariés va recruter, en 2016, 30 personnes. « Chez les commerciaux, nous recherchons des professionnels agiles informatiquement, précise Anne-Marie Menez, la responsable de la direction des ressources humaines. Ils doivent utiliser plusieurs applicatifs en même temps pour satisfaire une demande d’un client. Nous embauchons des salariés à l’aise avec les outils informatiques, capables de s’adapter, de communiquer avec la clientèle par mail, par chat. Ils doivent donc avoir une bonne qualité d’écriture et des facilités à l’oral. Enfin, nous recherchons un esprit d’entreprise, la capacité à se responsabiliser, un désir de qualité, de résultats, de proposition, d’amélioration ». Pour faire parti de cette digitalisation, le salarié doit, donc, développer ses compétences en internet. Il doit aussi être force de proposition pour tester de nouvelles approches. Il le fera en utilisant le digital dans sa vie privée pour mieux le transférer dans sa sphère professionnelle.

 

Une autoformation permanente

Il est aussi impératif de développer sa créativité. C’est une compétence indispensable dans le cadre d’une digitalisation aboutie. Pour David Fayon, consultant web pour des entreprises françaises depuis la Silicon Valley, directeur de PuzlIn et co-auteur du livre « Transformation digitale : 5 leviers pour l’entreprise » (Pearson, 2014), le salarié doit effectivement développer « son esprit d’innovation. La transformation digitale répond à une logique ascendante depuis le salarié combinée à une logique descendante depuis le top management et des directions plus particulièrement impliquées par ces changements : marketing, système d’information, stratégie ou direction générale. La conjonction des deux peut conduire à un cycle vertueux en ne perdant pas de vue la raison d’être de l’organisation, ses clients, ses concurrents ».

Pour cela, le salarié doit devenir un expert de son métier, son environnement, les concurrents et les éventuels nouveaux entrants. Il doit optimiser son travail puis tirer profit des outils mis à disposition. Il faut aussi savoir prendre du recul. Des salariés de Google disposent, par exemple, de 20 % de leur temps de travail pour des projets personnels pouvant développer, également, les pratiques de l’entreprise. Enfin, le salarié doit développer des compétences comme la curiosité d’esprit, l’autoformation permanente par rapport à des technologies, des méthodes et un monde qui évolue très vite, l’envie de se dépasser et de faire progresser l’entreprise au-delà des simples missions sur lesquelles on est payé.

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Un campus 100% numérique

Un campus 100% numérique

Le gestionnaire de patrimoine, expert de la protection financière sur-mesure

Le gestionnaire de patrimoine, expert de la protection financière sur-mesure

La transformation de l’entreprise, clé d’une réussite en 2021

La transformation de l’entreprise, clé d’une réussite en 2021

Les accélérateurs comme soutien au déploiement des start-up

Les accélérateurs comme soutien au déploiement des start-up

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

676 offres d’emploi en ligne

Fermer X