emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa L'echo tourisique Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Travailler dans l'industrie, Travailler dans le BTP

Les compétences pour travailler dans la ville intelligente

 | par 

Les compétences pour travailler dans la ville intelligente
Pierre Kermen.
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Pierre Kermen est directeur général d’Innovia Grenoble durablement et d’une société publique locale Sages. Il est aussi responsable pédagogique du diplôme Bâtiment durable, outil de la transition énergétique de l’Université Grenoble Alpes.

« Pour travailler dans le secteur du bâtiment intelligent, dans la ville intelligente, il est, à mon avis, indispensable de disposer de compétences systémiques. C’est-à-dire de connaissances du système de ces constructions. Il faut donc aller le plus possible vers la multicompétence et disposer de notions permettant d’intégrer des données sociales, environnementales et techniques. Cela signifie maîtriser tout à la fois les sciences politiques mais aussi celles de l’ingénieur, additionner la technique, le management de projet, la sociologie, le management tout court, le marketing. Tout ce que l’on ne valorise pas assez dans les écoles d’ingénieurs. Il est, ensuite, indispensable de savoir travailler avec quelqu’un d’une autre culture, d’un autre métier. Pour cela, le mieux est de multiplier les stages en entreprise, les expériences. Les ingénieurs doivent travailler en mode collaboratif, disposer d’une grande ouverture d’esprit, comprendre les différents langages, les adapter et les utiliser dans le cadre d’une stratégie de développement. Ces professionnels seront donc jugés sur leurs capacités à analyser socialement et politiquement l’écosystème dans lequel ils vivent. Il faudra du sens politique pour bâtir la ville de demain. On pourrait alors imaginer un cursus d’ingénieur tout en choisissant des cours de lettres, de philosophie, d’histoire, de communication ou de sociologie. Bref, aller vers le décloisonnement des matières éducatives avec une base scientifique de bon niveau et une ouverture vers d’autres matières ».

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Les femmes ont leur place dans le secteur du bâtiment

Les femmes ont leur place dans le secteur du bâtiment

Intégrateur de robots et de cobots, un métier en vogue

Intégrateur de robots et de cobots, un métier en vogue

De nouveaux experts pour les bâtiments du futur

De nouveaux experts pour les bâtiments du futur

De meilleures perspectives pour les architectes

De meilleures perspectives pour les architectes

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

1314 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X