emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Les compléments de rémunération en baisse

Les compléments de rémunération en baisse
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
En 2011, 56,5 % des salariés en France ont eu accès à au moins un dispositif de participation, d’intéressement ou d’épargne salariale. Un taux d’accès en baisse de 0,8 % par rapport à 2010.

Les augmentations restant faibles depuis le début de la crise, les primes restent le moyen le plus sûr de mettre du beurre dans les épinards. En 2011, selon une étude de la Dares publiée aujourd’hui, un peu plus de la moitié des salariés (56,5 % précisément) ont eu accès à au moins un dispositif de participation, d’intéressement ou d’épargne salariale, soit une baisse de 0,8 % par rapport à 2010. Sur ces 8,8 millions de salariés concernés, près de 7,1 millions ont effectivement « reçu une prime au titre de la participation ou de l’intéressement ou bénéficié d’un abondement de l’employeur sur les sommes qu’ils ont versées sur un plan d’épargne entreprise (PEE) ou sur un plan d’épargne collectif (Perco) », détaille l’étude.

Là encore l’année 2011 a été plus chiche que 2010. Car le complément de rémunération procuré par l’ensemble des dispositifs   a atteint en moyenne 2 274 euros par salariés bénéficiaires en 2011, soit 61 euros de moins qu’en 2010.

 

Les grandes entreprises dans l’industrie

Pour pouvoir en profiter, mieux vaut être salarié d’une grande entreprise. « 89 % des salariés ayant accès à un de ces dispositifs travaillent dans une entreprise de 50 salariés ou plus » observe la Dares. Et dans les entreprises de plus de 500 salariés, 94 % d’entre eux sont couverts par au moins un de ces dispositifs. Dans certaines activités industrielles comme la « cokéfaction et le raffinage » ou encore « la fabrication de matériels de transport », le taux d’accès à ces compléments de rémunérations bat des records et dépasse les 90 % des salariés. Les taux d’accès sont ainsi respectivement de 99,3 % et 93,5 %.

Lucile Chevalier

 

 

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

5003 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X