emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Les diplômés de 2012 trouvent plus difficilement un job que leurs ainés

Les diplômés de 2012 trouvent plus difficilement un job que leurs ainés
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Moins d’embauches, moins de CDI. Les diplômés Bac +4/5 de 2012 ont eu plus de mal à s’insérer sur le marché de l’emploi que leurs aînés. Mais la situation devrait s’améliorer, souligne une étude de l’Apec.

Pour espérer décrocher un job rapidement et dans de bonnes conditions, il ne fallait pas obtenir son Bac +4 ou plus en 2012. Seulement 64 % des membres de cette promotion sont en poste moins d’un an après l’obtention du diplôme, pointe la dernière étude de l’Apec.

Leurs aînés, ceux de la promotion 2011, ont, eux, profiter d’un marché du travail plus favorable aux jeunes. L’an dernier, 71 % des diplômés déclaraient avoir décroché un job. 7 points d’écart d’une promotion à l’autre, l’organisme pour l’emploi des cadres n’hésite pas à parler de « nette dégradation ». Chez les ingénieurs, on passe d’un taux d’insertion de 80 % à 70 %. Mais ils ne sont pas les seuls à avoir de quoi râler. En avril 2013, 66 % des diplômés d’école de commerce et de gestion étaient en poste. L’an passé, 72 % de leurs aînés étaient dans la même situation. A l’Université, la baisse est de 7 points (69 % pour la promotion 2011 contre 62 % pour celle de 2012).

 

Dégradation des conditions de travail

Mais il y a pire. « La dégradation de l’insertion a des effets sur les conditions d’emploi de l’ensemble des jeunes diplômés » pointe l’Apec. Un peu plus de la moitié (51 %) des jeunes « cru 2012 » ayant décroché un job est en CDI. L’an dernier, on atteignait les 56 %. Le statut de cadre a également été plus chichement attribué : 63 % pour la promotion 2011 contre 60 % pour celle de 2012. Enfin, le salaire médian, d’une promotion à une autre, a baissé de 200 euros, passant de 28 800 à 28 600 euros bruts par an.

 

Embellie pour fin 2013

La promotion 2012 est décidemment maudite. Car la promotion suivante, celle de 2013, semble promise à une meilleure insertion. «  Dans un contexte économique en légère amélioration, l'accès des jeunes diplômés au premier emploi pourrait être meilleur dans les prochains mois. Ainsi, les entreprises interrogées dans le cadre de notre baromètre trimestriel de recrutement cadre comptent davantage se tourner vers les débutants. Parmi celles qui envisagent de recruter au moins un cadre au cours du dernier trimestre 2013, 45 % prévoient d'embaucher des jeunes diplômés, contre 35 % à la même période il y a un an et 39 % au printemps dernier », relève Jean-Marie Marx, directeur général de l’Apec. Bonne nouvelle donc pour les futurs diplômés, mais aussi quand même pour ceux de 2012. Ils ont les derniers mois de l’année 2013 pour profiter de la reprise du marché de l’emploi.

Lucile Chevalier

 

 

 

 

 

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

8380 offres d’emploi en ligne

Fermer X