emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Les embauches dans le tertiaire dépassent les niveaux d’avant crise

Les embauches dans le tertiaire dépassent les niveaux d’avant crise
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
L’activité redémarre, mieux elle bondit. Plus d’embauches, plus d’heures supplémentaires, le premier trimestre 2011 a été très prolifique, d’après les chiffres de l’Acoss. Et cela tout particulièrement dans l’industrie et le tertiaire.

Après le marasme de 2009, la lente progression de 2010, l’année 2011 est la bonne. Enfin, il semble que nous sortions de la crise. L’activité redémarre fortement : le nombre d’heures supplémentaires et d’embauches a bondi au 1 er trimestre 2011. Les bons chiffres rappellent même les niveaux de l’année 2008, la période d’avant crise. Telles sont les bonnes nouvelles qu’apportent les dernières publications de l’Agence centrale des organismes de sécurité sociale qui chapeaute les Urssaf.

Au 1 er trimestre 2011, l’Acoss comptabilise ainsi 175 millions d’heures supplémentaires, exonérées au titre de la loi TEPA. Ainsi sur un an, le nombre d’heures supplémentaires a augmenté de 4,6 %. Mieux, « le volume d’heures supplémentaires retrouve ainsi au 1 er trimestre 2011 un niveau voisin de celui observé au même trimestre de l’année 2008 (173 millions d’heures supplémentaires) », pointe l’étude.

 

L’industrie : gros consommateur d’heures sup

L’industrie apparaît comme le plus gros consommateur, et continue ainsi sur sa bonne lancée. De mars 2010 à mars 2011, le nombre d’heures supplémentaires a progressé de 8,1 %. De décembre 2009 à décembre 2010, la hausse est de 7 %. Cette forte progression est principalement soutenue par les secteurs de la métallurgie (+ 18,2 %) et l’automobile (+ 11,7 %). Dans le secteur tertiaire, la croissance se poursuit également, mais à un rythme toutefois moins soutenu que dans le secteur industriel : + 4 % sur un an, toujours porté par le secteur de l’intérim (+ 31,6 %). Enfin, dans le secteur de la construction, on repasse dans le vert. « L’évolution annuelle du nombre d’heures supplémentaires redevient positif (+ 2,8 %) après un 4 e trimestre 2010 affecté par de mauvaises conditions climatiques (- 2,3 %) », indique l’Acoss.

 

Les embauches renouent avec des niveaux d’avant crise

L’autre bonne nouvelle : l’augmentation du volume horaire ne se traduit pas par moins d’embauches. Au contraire, là aussi le dynamisme est au rendez-vous. Au premier trimestre 2011, le nombre total de déclarations d’embauches hors intérim bondit avec une hausse trimestrielle de 4,1 % après + 1,2 % et + 0,3 % aux 4 e et 3 e trimestres 2010. Et si l’on comptabilise uniquement les embauches de plus d’un mois, la progression a presque doublé (+ 7,7 %). « Le nombre de déclarations d’embauche de plus d’un mois atteint ainsi le point haut enregistré début 2008 (1,95 million d’embauches) », avance l’étude. Cette progression est principalement due à une forte hausse des recrutements en CDI (+ 8,8 %) et en CDD de plus d’un mois (+ 6,8 %).

Ce dynamisme touche toutes les entreprises, peu importe la taille, et tous les secteurs. La hausse est de + 9 % en glissement trimestriel et de + 9,3 % sur un an dans les très petites entreprises. Pour les entreprises de plus de 20 salariés, la progression est respectivement de + 6,7 % et + 9,5 %.

Côté secteur, c’est le BTP qui s’arroge la plus importante hausse trimestrielle : + 11,5 %, après + 2,2 % au trimestre précédent. Suivent ensuite l’industrie (+ 8,6 %) et le tertiaire (+ 7,8 %). Toutefois « dans l’industrie et le BTP, les niveaux atteints sont encore inférieurs d’environ 10 % à ceux qui prévalaient début 2008 ; ils avaient chuté respectivement de 35 % et de 25 % durant la crise », note l’étude. A l’inverse, dans le tertiaire, on renoue avec l’âge d’or d’avant crise. Le nombre de déclarations d’embauche de plus d’un mois y est supérieur de 3 % à son niveau le plus élevé enregistré juste avant la crise, soit au 3 e trimestre 2008.

Lucile Chevalier

 

 

 

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

9101 offres d’emploi en ligne

Fermer X