emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Les embauches de jeunes commerciaux repartent

Les embauches de jeunes commerciaux repartent
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
62 % des entreprises ont recruté, au cours des deux dernières années, un commercial débutant. Signe que les profils expérimentés ne sont pas les seules à profiter de la reprise.


La crise est bien derrière, du moins pour les métiers de commerciaux. C’est la bonne nouvelle qu’a annoncée ce matin la Fédération des dirigeants commerciaux de France (DCF), en exposant les résultats de son baromètre. Plus de la moitié des entreprises interrogées (53 %) déclarent être en cours de recrutement d’un ou plusieurs commerciaux. Le taux monte à 60 % pour les sociétés de plus de 50 salariés. « Il confirme les résultats de notre baromètre 2009 qui mettait en évidence une nette reprise des embauches à l’issue de la crise de 2008/2009 », a déclaré Francis Petel, délégué national à l’Observatoire Permanent DCF de la fonction commerciale. Et d’ajouter : « Il est possible aujourd’hui d’affirmer que la fonction commerciale a retrouvé dans les entreprises de toute taille et de tout secteur, le rôle moteur qui a été le sien dans la période 1995-2006 ». Enthousiasme.

 

La reprise, et c’est l’une des autres bonnes nouvelles, profite aussi aux débutants. 62 % des entreprises ont recruté au cours de l’année 2010 et pour l’année 2011 en cours, des débutants. Le taux d’embauche atteint même les 67 %, si l’on exclut les entreprises de moins de 10 salariés. Et pourtant, à la fin de l’année 2009, seulement 37 % des entreprises  avaient déclaré avoir l’intention de recruter des jeunes fraîchement sortis des études.

Selon 80 % des entreprises interrogés, les deux critères prédominants à une embauche sont les qualités comportementales et une première expérience de terrain réalisé par le biais de stage ou par une formation en alternance. Le diplôme d’une école de commerce n’est important que pour 20 % d’entre elles. Un paradoxe que souligne l’étude en mettant en avant que pourtant « jamais le niveau de diplôme des débutants n’a été aussi élevé. Pour accéder à des postes de responsable commercial, il est préférable d’avoir un Bac +3 ou un Bac +4 : on considère aujourd’hui que près des trois quarts des responsables commerciaux de moins de 30 ans (ceux qui ont eu accès à un statut de cadre) ont ce niveau d’études.

Lucile Chevalier

 

 

 


Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

6134 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X