emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Recrutement dans l'industrie

« Les emplois de l’énergie renouvelable se développent peu en France »

« Les emplois de l’énergie renouvelable se développent peu en France »
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Pour Philippe Quirion, l’un des meilleurs spécialistes français des relations entre l’emploi et le développement durable, le bilan de la France en la matière est contrasté. Les emplois inhérents à la construction ou au transport se développent. Mais ceux qui sont liés aux énergies renouvelables et à la rénovation prennent un retard important. Explications.

À 42 ans, Philippe Quirion est l’un des meilleurs spécialistes français des relations entre l’emploi et le développement durable. Chargé de recherche au CNRS (Centre national de la recherche scientifique), affecté au CIRED (Centre international de recherche sur l’environnement et le développement), économiste, il a décroché sa thèse en étudiant l’impact des politiques environnementales sur l’emploi. Scientifique, il se méfie des étiquettes en général et de celles des métiers verts en particulier. Pour lui, certaines activités qui vont se développer vont générer des emplois. C’est, par exemple, le cas des conducteurs de bus dont le nombre devrait croître du fait d’une moindre utilisation des transports individuels. Sont-ce autant des métiers verts ? Au-delà de ce problème, il estime que la situation des emplois liés au développement durable est contrastée. « En transport en commun, la France est plutôt en avance par rapport à ses voisins, mais c’est l’inverse pour le fret. Dans le secteur de la construction, le retard, pris il y a une vingtaine d’année, est en passe d’être rattrapé avec l’obligation des constructions en BBC (Bâtiment basse consommation). Mais, cela pèche, par contre, dans l’isolation de l’existant. De plus, le retard pris sur le développement des énergies renouvelables ne se comble pas. Pire. Le gouvernement semble multiplier les obstacles comme pour l’éolien. »

Emploi-Pro : Comment expliquez-vous cela ?
Philippe Quirion : À la suite du Grenelle de l’environnement, on avait l’impression que les instances politiques avaient pris au sérieux l’impact des problèmes écologiques sur nos vies. Puis, au fur et à mesure, ces questions d’écologie sont devenues moins porteuses politiquement même si, scientifiquement, les problèmes de changement climatique perdurent… On perd donc du temps. De plus, certains choix sont remis en question. La rénovation des bâtiments, où la France accuse un retard certain, devait être réglée en octroyant aux propriétaires des subventions. La crise des finances publiques a eu pour effet de resserrer les budgets. Il faudrait rendre obligatoires ces isolations pour développer cela. Mais cela ne semble plus prioritaire.

Emploi-Pro : Et pour les énergies renouvelables ?
Philippe Quirion : Les emplois des énergies renouvelables se développent peu en France. Pourtant, notre pays dispose du deuxième potentiel en Europe après le Royaume-Uni. Mais tout cela est freiné par des règles administratives, comme celle qui impose l’obligation de disposer d’au moins cinq éoliennes par site ou l’obligation de construire dans une zone de développement de l’éolien. Cela a pour incidence de limiter l’arrivée d’entreprises de petite taille. Résultat : le nombre d’installations éoliennes a baissé. Derrière tout cela, on retrouve le lobby du nucléaire en France. Il est difficile de développer en même temps cette énergie et le renouvelable. Car une centrale nucléaire produit sans s’arrêter pendant 80 % de l’année. Pour compléter un système électrique avec une forte part d’éolien et de solaire photovoltaïque, il faudrait créer des centrales à gaz pour les périodes sans vent ni soleil. Le lobby nucléaire s’oppose au renouvelable car il est difficile de financer de concert ces deux systèmes. La France et l’Allemagne ont, ainsi, fait des choix opposés. On verra, en 2050, qui a pris la bonne décision… Le retard est aujourd’hui structurel. La France était en pointe dans le domaine de l’éolien et du solaire avant 1986. Des décisions politiques ont freiné le développement de l’appareil industriel.

Emploi-Pro : Pourquoi cette décision politique a été prise après 1986 ?
Philippe Quirion : En 1986, la France et l’Europe ont bénéficié d’un contre-choc pétrolier avec une baisse du prix du pétrole. Il y a eu aussi la volonté de développer notre parc nucléaire avec la pensée que l’énergie atomique rendrait inutile les énergies renouvelables. Dans le même temps, l’arrivée de Jacques Chirac aux commandes de la France et une idéologie plus libérale ont eu pour incidence la baisse des subventions offertes aux énergies renouvelables.

Emploi-Pro : Que faire, aujourd’hui, pour inverser la tendance et développer les emplois verts ?
Philippe Quirion : Il faut réaffirmer une volonté politique et mettre en place les soutiens nécessaires. Dans le champ des énergies renouvelables, il faudrait alléger les contraintes administratives. Pour la rénovation des bâtiments, il est indispensable d’obliger les propriétaires à rénover les bâtisses. Mais cela prendra du temps. Les spécialistes estiment qu’une maison de 100 m2 peut être isolée thermiquement à un niveau très performant pour un coût avoisinant les 25 000 €. Cela ne se fera donc pas sans subvention publique. Elles peuvent prendre la forme de prêts à taux zéro de longue durée.


Propos recueillis par Gwenole Guiomard

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

1352 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X