emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Les employeurs préfèrent les profils généralistes

 | par Lucile Chevalier

Les employeurs préfèrent les profils généralistes
Julien Weyrich, Page personnel.
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

97 % des 13 500 entreprises du secteur agroalimentaire sont des PME. Du coup, ces petites entreprises sont plutôt séduites par des profils généralistes et polyvalents.

Les industries de l’agroalimentaire, bien souvent de petites tailles - 97 % des entreprises du secteur sont des PME – ont un faible pour les profils généralistes. « Pour les postes en production, les entreprises misent sur la culture ingénieur, constate Julien Weyrich, directeur de la division ingénieur et technicien chez Page Personnel. Les Insa et autres écoles généralistes font donc très bien l’affaire. Pour les fonctions commerce et marketing, les écoles de catégorie A du type HEC, Essec ou ESCP ont bien sûr la côte, mais les recruteurs recherchent surtout une appétence des candidats pour les produits et le secteur agroalimentaire ». En revanche, pour les postes en R&D, il faut démontrer une bonne connaissance des produits par un diplôme d’ingénieur agronome. Agrocampus Ouest, l’Ensat, l’Ensaia ou AgrosupDijon et particulièrement AgroParistech sont alors des cursus plébiscités.

Mais ici encore, point d’hyperspécialisation. Ainsi, l’école AgroParistech se positionne comme une structure « généraliste ». « Les entreprises cherchent des compétences techniques, managériales et des candidats capables de mener une négociation et d’innover », explique Murielle Hayert, directrice des études à AgroParistech. Après 2 ans consacrés à consolider de solides connaissances en sciences de la vie et de la santé, en techniques de production et de transformation, en sciences économiques et sociales, en gestion de projet, les étudiants se spécialisent en process industriels, ingénierie des aliments ou marketing. Cette double-compétence, ingénieur et marketing est « très recherchée » constate l’école.

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

45 000 postes à pourvoir au salon Top Recrutement!

45 000 postes à pourvoir au salon Top Recrutement!

Recrutement digital : parler de ses échecs ?

Recrutement digital : parler de ses échecs ?

7 questions à poser à un développeur en entretien

7 questions à poser à un développeur en entretien

Me and My Boss, une nouvelle façon de recruter

Me and My Boss, une nouvelle façon de recruter

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

4894 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X