emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Travailler dans l'industrie

Les formations BTP pour les techniciens supérieurs

Les formations BTP pour les techniciens supérieurs
Cyril Lecacheur
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Dans le monde du BTP, les diplômés d’un bac +2 constituent le plus gros vivier des recrutements. Pour choisir ces cursus, les réputations des établissements jouent, même si elle est moins marquée que dans les écoles d’ingénieurs. Les spécialités choisies sont, par contre, capitales. 

Les entreprises du secteur BTP aiment les jeunes diplômés, surtout les bac +2. Elles recrutent majoritairement à ce niveau. Voilà pourquoi l’offre est  pléthorique. Par exemple, il existe 12 spécialités différentes de BTS pour le BTP. Et dans cette jungle des BTS, DUT ou licences professionnelles, les meilleurs recruteurs s’y retrouvent. Il y a les spécialités recherchées et les établissements très réputés.

Pour les Bac +2, le grand classique est le BTS BTP. Il prépare aux métiers de responsable de chantier. Bien sûr, la technique est au programme : mathématiques, mécanique des sols, structure des bâtiment, etc… Mais les cursus qui se distinguent sont ceux formant aux compétences managériales. « Les entreprises demandent à leurs chefs de chantier d’être capable d’animer des équipes, et non plus comme hier d’appliquer simplement des directives, observe Stéphanie Pacitto, consultante formation au Cesi qui propose 2 bac +2 : responsable de chantier et responsable de chantier en installation électrique. Car le gain de productivité est là ». Les autres BTS réputés sur le sujet sont ceux proposé par l’ESTP et l’EBTP Vincennes. 

 

Génie climatique et électricité

Les diplômés de BTS en éco-construction et études de prix sont aussi prisés tant la compétence manque. Ici, celui proposé par le lycée Saint-Lambert à Paris sort du lot. Enfin, il y a toutes les expertises tournant autour du génie climatique qui sont très prisées par les recruteurs. Les sortants des BTS génie climatique, mécanique des fluides ou électricité n’ont pas de mal à trouver un emploi. « La pénurie est telle qu’ici la réputation de l’établissement est loin d’être capitale », fait-on savoir chez Hays.

Pour les DUT, c’est plus simple, il n’existe qu’une spécialité : génie-civil-construction durable. Deux établissements se distinguent : les  universités de Marne-la-Vallée et de Cergy-Pontoise.

Enfin pour les licences, comme pour les BTS, toutes celles tournant autour du génie climatique et de l’électricité séduisent les recruteurs. « Autrement, il y a les cursus préparant aux métiers du second œuvre : licence management et ingénierie des façades, sur la menuiserie industrielles ou celles de chargés d’affaires agencement (comme celle de l’école Boulle), conclut Cyril Lecacheur, directeur adjoint BTP Ile-de-France chez Hays. Ces spécialisations sont de bons atouts pour décrocher rapidement un emploi dans les entreprises spécialisées du secteur ».

 

Lucile Chevalier

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

6 entreprises sur dix envisagent de recruter

6 entreprises sur dix envisagent de recruter

Mon mari est muté à Cherbourg !

Mon mari est muté à Cherbourg !

Mon mari est muté à Saint Etienne !

Mon mari est muté à Saint Etienne !

Ecart salarial hommes femmes : l’écart expliqué et…l’inexpliquable

Ecart salarial hommes femmes : l’écart expliqué et…l’inexpliquable

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

521 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X